Venez suivre les aventures des policiers de la ville contre de dangereux criminels
 
Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Time to talk [Gabe/Happy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 65
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Time to talk [Gabe/Happy]   Mar 24 Avr - 21:41


Time to talk
Everybody wants the truth but nobody wants to be honest.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Tu n'es pas le genre de personnes à qui l'on se confie en général, sans doute parce que tu n'as pas non plus pour habitude de te confier aux autres. Pourtant Pearle a profité de votre mission du jour pour te parler aujourd'hui, notamment au sujet des soucis qu'elle rencontre avec son fils. Carl n'est pas un gamin méchant, sans doute, mais sa mère se plaint du fait qu'il se mêle de ses relations amoureuses. Surtout vis-à-vis de Gabe, ou en tout cas c'est ce qui la gêne ces temps-ci. Tu n'avais pas grand chose à lui dire finalement, parce qu'à part en faisant preuve de franchise tu ne peux pas vraiment l'aider à ce sujet. Tu n'es douée ni avec les enfants, ni avec les humains en général, alors forcément tu n'as pas été d'une grande utilité. Ou en tout cas selon toi, même si tu as peut-être une idée de comment te rendre utile à présent que votre mission est terminée.

De retour au garage, tu souffles un grand coup avant de te diriger vers ton bureau. Tu en profites pour mettre un peu d'ordre rapidement, bien que tu n'aies pas encore terminé de t'occuper de ce moteur de moto. Tu t'en occuperas plus tard, attendant seulement que toute l'équipe s'en aille pour qu'il ne reste que Gabe et toi. Alvaro peut-être, même si tu espères qu'il se soit éclipsé pour être seule avec ton patron. Ami, aussi, et c'est en tant que telle que tu viens le voir une fois le garage désert. « Patron, j'peux te parler une seconde ? » que tu demandes après avoir gravi les marches menant à son bureau. Il pourrait bien te dire non que tu t'en ficherais, te plaçant devant les escaliers avant de reprendre la parole. « Il s'est passé quelque chose entre Carl et toi récemment ? » Tu ne tournes pas autour du pot, n'en voyant pas l'intérêt. Il sait que tu es une personne directe, alors ça ne devrait pas le choquer. Et même si c'est le cas, qu'importe, tu aimerait donner un coup de main à Pearle, et tu ne vois pas de meilleur manière de le faire qu'en allant voir Gabe directement.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 409
pseudo : Wolf
feat, Ⓒ : Elyes Gabel
multinicks : Luca Zeleski Nick Rayes Luke Elves Angel CJ Torres Elie Turner
photo :
job : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
love : Il a un coeur ?

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Mar 24 Avr - 22:13

titre:
La mission s'était bien dérouler et bien que Gabe ne savait pas trop ce que Pearle et Happy s'étaient dit, il avait comme le sentiment que la conversation avait tourner autour de ce Noël qu'ils avaient passer ensemble. Il n'y voyait pas l'inconvénient. Il avait été chez Pearle pour rendre l'invention du fils de celle-ci, et était rester car elle le lui avait proposer. Gabe avait finit par penser à autres choses, ce qui était relativement simple pour lui. En rentrant, il était remonter directement dans son bureau à gribouiller quelques formules sur son tableau, travaillant sur une amélioration sur une fusée. Ce coup-ci Elia avait préférer lui demander de travailler sur des calculs et pas sur la fusée...une de perdue lui avait couter assez cher, alors pas une seconde.

Plongé dans ses calculs Gabe n'avait pas entendue le reste de l'équipe s'en aller, comme très souvent, il s'était enfermer dans un monde que lui seul connaissait l'entrée...enfin presque car Happy la connaissait aussi. Elle savait très bien comment y entrer et comment parler avec lui. C'était un peu fou d'ailleurs cette facilité qu'elle avait à le remettre en place, mais en même temps cette protection qu'ils avaient l'un envers l'autre. Il ne l'entendit pas sur le coup, et la força donc à répéter. Il se retourna et fit un :

"Hum ?"

En la voyant. Il percuta en répétant la phrase dans sa tête. Patron...Il aimait pas trop ce terme, mais à dire vrai c'était le terme exacte, il était son patron, son ami aussi, mais avant tout son patron, enfin sur papier, car au final ils avaient été deux à créer cette entreprise et elle est d'une aide précieuse pour ce surdoué, mais il est tellement à côté de la plaque pour tout ça, qu'il n'en a pas conscience. Sentant qu'elle veut lui parler d'un sujet et qu'il a peur que cela ait un rapport avec la conversation qu'elle a eut avec Pearle, il tente une esquive :

"Je dois filer donner mes données à Elia."

Mais elle lui bloque la route. Il se stoppe et la regarde. Visiblement elle ne lâchera pas l'affaire. Il soupire alors et cherche un endroit où accrocher ses yeux chocolats, car étant mal à l'aise, pour une raison qui lui est encore inconnue, il a dut mal à tenir son regard. Quand elle pose enfin la question, et c'était ce qui était appréciable avec Happy, elle va vite droit au but, il fit :

"Non. Pas depuis Noël. Pourquoi ?"

Réponse clair, précise et sans utiliser trop de mots...qui pourrait croire que c'est un génie ?! Evidemment qu'ils avaient parler tout les deux durant le moment où Pearle les avait laisser seul. Gabe avait été franc avec l'enfant et l'enfant lui avait alors dit qu'il ne voulait pas de rapprochement entre sa mère et lui car Gabe avait un niveau émotionnel trop faible. Au fond Gabe avait été toucher par ça car il avait eut la sensation de revenir à l'école et de se faire une fois plus repousser par les autres. Sauf que là c'était un enfant qui l'avait repousser...

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 65
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Mer 25 Avr - 2:33


Time to talk
Everybody wants the truth but nobody wants to be honest.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

T'es encore perplexe quant au fait que ce soit à toi que Pearle se soit confiée, pourtant tu souhaites l'aider comme elle aide les Masterminds depuis son arrivée. Elle vous aide à communiquer avec le reste du monde, et toi t'aimerais éviter qu'il y ait plus de problèmes entre Gabe et son fils. T'as pas eu de parents pour tester cette hypothèse, mais tu as bien compris en voyant le visage anxieux de Pearle que cette situation ne lui allait pas. T'as peur que cela rende certaines relations de l'équipe trop tendues pour être supportables, et c'est quelque chose qui risquerait de vite de mettre les nerfs en vrac. T'es pas forcément patiente, et tu détestes les non-dits. Les tensions c'est pas ton truc, et t'as pas l'intention de laisser des rivalités qui n'ont pas lieu d'être en créer ici. « Hum ? » N'attendant pas vraiment de réponse à ta question, tu te places en haut de l'escalier. Tu te moques bien qu'il puisse te répondre non, attendant juste qu'il reprenne ses esprits pour te répondre. « Je dois filer donner mes données à Elia. » Mensonge. Mais ça ne t'étonne pas qu'il tente ainsi de fuir, bien que tu ne comptes pas lui en laisser l'occasion. « Ça peut attendre. » Tu n'as pas l'intention de le laisser filer, et aucun doute que, s'il tente de passer pour t'éviter, tu balanceras tous ses papiers au rez-de-chaussée de sorte à ce qu'il mette trois plombes à les réordonner. Ça l'agacerait, mais tu t'en moques puisqu'il s'arrête, te regardant sans tenter plus. Il sait que tu ne le laisseras pas s'en aller aussi facilement, et il a raison.

Tu es directe, comme d'habitude. Ça agace parfois, mais selon toi ça fait partie de ton charme. Si t'en as un tout du moins. « Non. Pas depuis Noël. Pourquoi ? » T'as l'impression de le voir frustré, sans doute parce que ses phrases sont courtes et qu'il pince presque les lèvres quand il se tait. Incapable de te regarder, mais ça ne t'étonne pas. Tu t'en fiches, aussi, qu'il n'affronte pas ton regard – tu sauras l'y forcer si jamais il n'est pas honnête en te répondant. « Pearle m'a dit que ça n'allait pas fort entre vous deux. Qu'est-ce que vous vous êtes dit à Noël pour qu'elle ait cette impression ? » Encore une fois tu ne tournes pas autour du pot, parce que tu te doutes bien qu'il s'est passé quelque chose lors de cette discussion. Ton quotient émotionnel a beau être faible, c'est difficile de manquer cette tronche qu'il tire depuis que tu as commencé à l'interroger. Il semblait bien plus apaisé avant que tu ne le sortes de sa petite bulle, mais t'es pas sûre de regretter. Tu veux pas de tensions au garage. Tu veux pas de tensions dans ta famille.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 409
pseudo : Wolf
feat, Ⓒ : Elyes Gabel
multinicks : Luca Zeleski Nick Rayes Luke Elves Angel CJ Torres Elie Turner
photo :
job : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
love : Il a un coeur ?

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Mer 25 Avr - 18:30

titre:

Quand Happy parle ainsi c'est que Gabe a fait une connerie et généralement pas une petite. Avec ton regard perdue tu cherches et tente de comprendre ce que tu as put faire de mal. Quand elle lui dit que cela peut attendre, Gabe ne comprend toujours pas. Qu'a-t-il bien put faire de mal ? Il cherche dans sa mémoire, mais ne trouve rien. Il ne s'est disputer avec personne, n'a été agressif avec personne, n'a donner son avis sur rien et à même signer le chèque avec le sourire, alors pourquoi cette insistance de la part de sa meilleure amie ? Enfin Happy sort le problème. Enfin pour Gabe ça n'a rien d'un problème. Il lui répond et voit bien qu'elle veut insister. Il est complètement paumé, il ne sait pas de quoi on veut lui parler. Gabe fronce les sourcils, pourtant à Noël cela s'était bien passé. Enfin il le pensait. Il la regarda et fit en cherchant dans sa mémoire ce qui avait bien put causer cette impression :

"Non...Il ne s'est rien passer. Carl et moi avons travailler sur un mini projet afin de rendre ce réveillon correcte pour Pearle. Il n'a rien eut de plus."


Et puis Gabe repensa à ce que Carl lui avait dit, à propos de son quotient émotionnel et de la mère de Carl. Il grimaça un peu et fit :

"Carl m'a dit que je ne devais pas me rapprocher de sa mère car mon quotient émotionnel est beaucoup trop faible. Cependant il n'y a rien entre Pearle et moi. Nous sommes juste collègues. Ami peut être, je crois...tu penses qu'on est amis ?"

Gabe était encore bien larguer sur le rapport amitié. La preuve quand cela l'arrangeait Happy n'était pas son ami, mais une personne travaillant pour lui...alors qu'au fond il l'a considère comme une soeur. Mais en même temps il faisait pareil avec Alvaro, alors que lui était réellement son petit frère. Donc Happy se savait pas offensé.

"Tu crois que cette conversation Pearle aurait put mal le prendre si Carl lui en avait parler ?"

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 65
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Ven 27 Avr - 2:08


Time to talk
Everybody wants the truth but nobody wants to be honest.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Refusant que Gabe fuit pour quelque chose qui peut être remis à plus tard sans inquiétude, tu vas droit au but, n'ayant pas envie de tergiverser. C'est pas dans tes habitudes, de toute manière. « Non...Il ne s'est rien passer. Carl et moi avons travailler sur un mini projet afin de rendre ce réveillon correcte pour Pearle. Il n'a rien eut de plus. » « Un mini-projet ? Si ton projet c'est une fusée, j'suis pas sûre qu'elle considère ça comme un réveillon normal. » Ironie, faut dire que tu manques pas d'en balancer lorsque t'es pas à l'aise. Ou quand tu l'es, d'ailleurs, parce que le plus rare c'est quand tu n'en fais pas preuve. C'est comme une armure pour toi, une barrière de plus pour te protéger. Pour qu'on n'puisse pas te percer à jour, bien qu'certains aient sans doute déjà trop réussi à tes yeux.

T'es certaine qu'il y a eu autres choses, sinon Pearle ne t'aurait pas parlé tout à l'heure. « Rien de plus, t'es sûr ? » Et tu le vois qui grimace avant de se mettre à ta place. « Carl m'a dit que je ne devais pas me rapprocher de sa mère car mon quotient émotionnel est beaucoup trop faible. Cependant il n'y a rien entre Pearle et moi. Nous sommes juste collègues. Ami peut être, je crois...tu penses qu'on est amis ? » « J'pense que j'suis pas dans sa tête, donc qu'c'est pas à moi qu'il faut le demander. » Tu réfléchis pas vraiment avant de répondre, après tout t'en sais rien, t'es pas non plus une experte en relations humaines. Pas du tout, même, bien qu'tu sois sans doute un cas moins désespéré que Gabe. « Elle t'dira qu'vous êtes amis, » ajoutes-tu alors, peut-être pour arrondir un peu les angles après t'être sentie trop abrupte. C'est si naturel pour toi de l'être que tu n'y fais plus vraiment attention, à dire vrai. Tu dis ce que tu penses sans faux semblant, toi qui n'a jamais aimé le mensonge. « Tu crois que cette conversation Pearle aurait put mal le prendre si Carl lui en avait parler ? » « Carl lui en a parlé, et elle m'en a parlé. Et elle l'a mal vécu, ouais. Elle aime pas l'idée que son fils s'inquiète pour elle. » Son regard te fuit, comme d'habitude lorsque la situation devient inconfortable, mais toi tu continues dans ta lancée de franchise. Inutile de mentir. « Carl veut pas que tu fasses souffrir sa mère, c'est pour ça qu'il veut pas que tu t'en rapproches. Il croit pas à votre histoire d'amitié. »
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 409
pseudo : Wolf
feat, Ⓒ : Elyes Gabel
multinicks : Luca Zeleski Nick Rayes Luke Elves Angel CJ Torres Elie Turner
photo :
job : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
love : Il a un coeur ?

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Ven 27 Avr - 14:08

titre:
Cette histoire commençait à agacé profondément Gabe. Bien qu'il ait eut, lors de cette soirée passer avec Pearle beaucoup d'interrogation, et qu'il en ait encore, il n'était pas amoureux d'elle. Il n'y avait rien entre eux. Et bien que son regard ne soit pas serein, qu'il soit perdus et pas à l'aise, il était certain de ce qu'il avançait. Il avait répondus à Happy que Carl et lui avait fait un mini projet pour le réveillon, il fallait bien qu'il fasse un truc avec l'enfant afin de parler avec lui. Happy répondit sur le coup du sarcasme, et ne le comprenant pas, Gabe répliqua :

"Une fusée ne se fait pas aussi rapidement et il faut beaucoup de matériel, et elle ne serait pas rentrer dans la maison de Pearle. On a fait un parcours de domino improviser faisant tomber une pluie de neige en coton. Rien de bien compliqué en soit."

Gabe finit par croiser les bras montrant ainsi qu'il avait rien à se reprocher mais qu'il ne comprenait toujours pas cet intérêt. Pourquoi est-ce que tout le monde se mêlait de cette histoire ? Carl? Happy ? Bon sang, ce n'était qu'une amitié. Rien de plus. Quand Happy demanda si il était sur qu'il y avait rien eut d'autre, Gabe réfléchit et grimaçant il lui parla de ce que Carl avait dit. Cela le perturbait un peu, il ne comprenait pas ce que l'enfant voulait insinuer. Ce n'était qu'un enfant en plus. Il devait en savoir encore moins que Gabe sur la vie...quoi que, cela restait à confirmer. Happy lui répondit qu'elle n'était pas dans sa tête. La tête de Gabe à ce moment là montrait tout l'agacement qu'il avait. Puis elle confirma que Pearle dirait que Gabe et elle étaient amis. Alors pourquoi tout ça ? Gabe ne comprenait rien à toute cette histoire. Il avait du travail et là il perdait du temps pour une stupide histoire d'amitié.

Il soupira et se frotta l'arrière du crâne, il demanda alors à Happy si elle pensait que Carl avait put parler de cette conversation à sa mère, et visiblement oui, et c'était ça qui avait provoquer le malaise. Gabe se sentit un peu mal. Même quand il essais de faire les choses bien fallait que là aussi ça s'écroule. Finalement être seul n'était peut être pas la pire des idées du monde... Il reprit alors bien que son regard se fasse de nouveau fuyant :

"Je n'ai rien dit qui puisse induire en erreur Carl ou Pearle, je n'ai pas de sentiment pour elle. Tu le sais aussi bien que moi, l'amour est une réaction chimique temporaire qui nous rend semi-euphorique. Est-ce que j'ai l'air euphorique ?"

Il marqua une légère pose, puis reprit :

"Non, alors je ne suis pas amoureux. De toute manière pour éprouver de l'amour faut en avoir eut non ? Je ne vois pas pourquoi tout le monde me pose cette question. Il n'y a rien entre elle et moi ! Nous sommes des personnes professionnelles qui travaillons ensemble et nous entendons bien, il n'y a rien d'autre."


Gabe explosait car cette conversation ne lui plaisait pas. Il ne la comprenait pas et la frustration était quelque chose que Gabe ne savait pas gérer, et ça, tout le monde le savait. Il s'énervait vite, prenait des décisions stupides et parfois aux conséquences dramatique. Mais au fond c'était juste parce qu'il ne comprenait pas. Il recula afin de faire le tour et passer par derrière. Il connaissait Happy, il savait qu'elle aurait fait voler les feuilles dans le cas où il aurait voulut passer par devant. Le jeune homme fit une pause à son bureau, déposa son dossier, et se mit à chercher un truc. Il s'énerva en ne le trouvant pas et frappa ses deux mains à plats sur le bureau. Puis il fit en regardant Happy sans fuir du regard pour la première fois depuis le début de la conversation :

"C'est de ça que vous parliez durant la mission ? Tu aurais put lui dire tout simplement que je n'avais pas de sentiment pour elle, ça aurait été plus vite. Et si son fils ne veut pas de rapprochement qu'il n'est pas de soucie à se faire, nous restons professionnel. Pearle est grande et sait se gérer."


Cette conversation le rendait dingue et ça se voyait. Happy ne devait pas se sentir mal, car elle savait que Gabe n'était pas en colère contre elle, mais contre lui. Il n'aurait pas dut accepter que Pearle travaille avec eux...Il soupira et fit ensuite :

"Est-ce que tu as autres choses à me dire ou toi aussi tu veux insinuer un truc ?"

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 65
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   Mar 22 Mai - 20:45


Time to talk
Everybody wants the truth but nobody wants to be honest.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Un réveillon de Noël normal, t'en aurais pas cru Gabe capable. Avec lui, ce jour n'a pas plus d'importance que les trois-cent-soixante-quatre autres de l'année, alors il le passe souvent à travailler. Ce qui t'arrangeait bien, d'une certaine manière, car tu gardes très peu de bons souvenirs de cette période lorsque tu étais à l'orphelinat. Ou plutôt aucun tant cette période était propice à un nouvel abandon pour ne pas avoir à t'offrir de cadeaux. Il paraît que Noël est une fête familiale, mais toi tu n'as jamais eu d'autre famille que les Masterminds. Alors tu ne fêtes pas Noël, et t'es étonnée que ça ait été le cas de Gabe cette année. D'où ton sarcasme lorsqu'il te parle d'un mini-projet pour que le réveillon de Pearle soit correcte. Faut dire que tous les deux n'ont pas la même définition de ce mot, ni même du réveillon de Noël de manière générale, tu en es persuadée. Bien évidemment, il passe complètement à côté de l'ironie de tes mots, répondant de manière si rationnelle que tu en lèves les yeux au ciel. Comme si tu pouvais croire qu'une fusée... oh et puis à d'autres. « Je sais pas comment elle a fait pour te supporter toute la soirée, » lui avoues-tu dans un soupir. T'as du mal à croire qu'ils aient passé un réveillon que Pearle pourrait qualifier de normal, et ce malgré la petite invention décrite pas Gabe. Tu restes persuadée que si la traductrice de l'équipe est venue te parler dans la journée, c'est qu'il s'est passé quelque chose. Et tu comptes bien découvrir quoi.

Tu sais te montrer insistante quand il le faut, et cette fois-ci tu es certaine que c'est nécessaire. Pearle ne serait pas venue te parler de sa vie personnelle si rien ne s'était passé durant ce fameux réveillon. Faut dire que t'es bien l'une des dernières personnes de l'équipe à qui on aurait idée de se confier, alors bon, t'as du mal à croire que ce réveillon ait été si simple et tranquille que Gabe veut te le faire croire. Si bien qu'il finit par cracher le morceau, t'avouant avoir discuté avec Carl du fait qu'il ne devait pas s'approcher de sa mère. Exactement ce dont Pearle t'a parlé. Ils ne sont qu'amis, tous les deux, mais Carl est persuadé qu'il y a plus. A dire vrai, tu ne comprends pas en quoi cela pose problème. S'il veut simplement protéger sa mère, pourquoi cette dernière ne se montre-t-elle pas simplement franche avec lui pour qu'il cesse de s'inquiéter à leur sujet ? Non, vraiment, cette histoire t'échappe. Si seulement tout le monde était un peu plus franc, cela irait plus vite.

Comme d'habitude lorsque Gabe est mal à l'aise, son regard fuit de plus en plus, comme si cela allait l'aider à t'échapper. Comme s'il avait une chance, alors qu'il n'en a aucune. Tu veux mettre cette histoire au clair, que tout soit à plat afin qu'il n'y ait aucun danger pour la stabilité des Masterminds. Carl ne croit pas en leur histoire d'amitié, et tu as étonnamment conscience que cela peut vite être un problème. Une mauvaise ambiance au garage pourrait vite compromettre l'équipe, alors tu ne veux pas laisser les choses se faire. Tu n'as qu'une famille, et tu refuses qu'elle se brise pour quelque chose d'aussi futile qu'un prétendu amour. Sentiment décrit par Gabe comme une simple réaction chimique, ce qui ne t'étonne guère. Faut dire qu'il n'y a qu'un membre des Masterminds encore moins sentimentaliste que toi, et c'est lui. A ses yeux, tout est expliqué par la chimie, la physique et les mathématiques. Tout, y compris tous ces sentiments en lesquelles Pearle croit si fort. Elle n'est pas prête de le convaincre à ce sujet, c'est une chose certaine. « Est-ce que j'ai l'air euphorique ? » « Evidemment, » réponds-tu alors qu'il marque une légère pose. Ironie, mais cette fois-ci encore tu doutes qu'il comprenne. « Non, alors je ne suis pas amoureux. » Son raisonnement est plus mathématique encore que les équations de Sylvester, mais encore une fois ce n'est rien d'inhabituel chez lui. Il raisonne toujours ainsi, alors cela ne t'étonne pas, contrairement à son ton qui monte au moins d'arrondir tes yeux le temps de l'observer. Sourcils arqués, tu réalises que tu l'as énervé sans pour autant pouvoir regretter tes paroles. Tu as simplement été honnête, et tu restes persuadée que c'est ce qu'il y a de mieux pour l'équipe. « Je n'ai pas prétendu autre chose, » réponds-tu simplement alors qu'il affirme qu'il n'y a rien d'autre. T'as pas envie de te la jouer Toby en le provoquant, préférant plutôt le regarder gesticuler jusqu'à son bureau où il pose son dossier. Sage décision, du moins jusqu'à ce qu'il frappe le bureau de ses deux mains, l'air plus énervée encore qu'auparavant. T'arrachant un léger sursaut, parce qu'à dire vrai tu ne t'y attendais pas.

Son regard se tourne à nouveau vers toi, et cette fois-ci il ne fuit pas, preuve de son agacement. Pas que cela t'effraie, cela dit – c'est pas la première fois que tu le vois en colère, depuis le temps. « Oui, c'est de ça dont on parlait. Pearle s'inquiète à propos de son fils, et moi je ne veux pas qu'il y ait une sale ambiance au garage parce que Carl est en froid avec toi. Et mon rôle n'est pas de parler à ta place, alors si tu as quelque chose à lui dire, bouge ton cul et vas-y. » Bon, c'était peut-être un peu vulgaire, mais au moins ça venait de la tête – le cœur n'est qu'une pompe à oxygène, rien de plus. « Dans ce cas restez professionnels, mais débrouille-toi pour que son fils y croit. » C'est clair, net, précis. Tu te fiches bien de ce qu'il se passe entre Pearle et Gabe tant que les Masterminds n'en subissent pas les conséquences.

Tu vois bien que tu as poussé Gabe dans ses retranchements, mais d'une certaine manière tu n'es pas capable de t'en vouloir. Tu n'as rien fait de mal hormis lui exposer des faits, alors tu n'as rien à te reprocher. Tu sais qu'il n'est pas en colère contre toi, qui plus est, même si t'es prête à le supporter si ça peut l'aider à calmer ses nerfs. T'es pas non plus des plus douées pour contrôler les tiens, en réalité. « Est-ce que tu as autres choses à me dire ou toi aussi tu veux insinuer un truc ? » Ignorant son soupir, tu jettes un rapide coup d’œil au dossier qu'il a posé sur son bureau avant de reporter ton attention sur lui. « Si j'étais du genre à insinuer, ça se saurait, » rétorques-tu en levant les yeux au ciel. « C'est bon j'te laisse tranquille, va donner ces données à Elia. » Faisant volte-face, tu rejoins le haut des escaliers avant de te tourner de nouveau vers lui. « Parfois il suffit d'être franc, ça évite les problèmes. » Puis tu tardes pas à descendre les escaliers pour rejoindre ton bureau. T'iras te coucher plus tard, préférant te concentrer sur tes machines d'abord, puisque ça a le don de t'apaiser autant que faire se peut.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Time to talk [Gabe/Happy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Time to talk [Gabe/Happy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie Code :: RPG : Philadelphie :: Quartier Nord Moyen :: Garage du SCU / MastersMinds :: Bureau Gabe (étage)-
Sauter vers: