Venez suivre les aventures des policiers de la ville contre de dangereux criminels
 
Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 what a wicked game to play (happy&pearl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: what a wicked game to play (happy&pearl)   Jeu 19 Avr - 23:54


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Son enfant avait fait un effort envers son ami, Gabe. Et même si celui-ci voyait plus qu’une amitié. La jeune femme ne remarqua pas que leur comportement pourrait prêter confusion. Tout était professionnel, et ce n’était qu’un noël qu’il avait passé ensemble uniquement. Lui apprendre les rudiments du réveil, et comment y participer. Lorsqu’elle but un café, elle fut interrompu quand l’un fait leur apparition pour les prévenir de leur prochaine mission. Le risque de détournement d’argent dans une course de chevaux. Ou des personnes de haut rang aurait misé beaucoup d’argent. Vraiment. Et pour que les pirates ont pu installer correctement leur système. Les chevaux ont été mis en danger pour les occuper pour attirer toute l’attention. Ils prirent alors l’automobile pour embarquer sur les lieux pour intervenir rapidement. Une demi-heure pour être sur l’endroit, avant qu’on leur explique la situation. Les cerveaux se mettent en ébullition, pendant que d’autre cherche à comprendre. Les deux femmes se retrouvaient ensemble pendant que ceux-ci réfléchissent.

Les soigneurs essayaient de calmer les animaux, celle-ci était angoissée par la situation. Elle adorait ces bestioles, et savoir que quelqu’un volontairement les avait mis en danger pour des fonds d’argents. Cela l’angoissait, du coup elle devait communiquer. Ca même si ce n’était pas à la bonne personne, mais c’était quand même nécessaire.

« Toute cette situation me dépasse. Je ne comprends pas comment on peut s’en prendre à des animaux. »

Le sujet était banal, peut-être même anodin mais elle enchainera sur un sujet plus sérieux quand elle le sentira. Certe c’était une émotionnelle, relationnelle, mais ça n’empêchait pas qu’elle se sentait dépassé par moment. Et qu’elle avait du mal avec certaines situations comme celle-ci. Oui, cela arrivait même à elle, même pour des animaux. Jusqu’à ce qu’elle reprend la parole pour pouvoir parler d’un sujet qui la dépassait aussi bien que maintenant. Le fait que Carl veut impérativement qu’elle trouve quelqu’un comme son paternel. Et pas quelqu’un de différent, ou qui lui plairait. Tout ca pour éviter que le calvair recommence quand elle souffrait auparavant. Elle soupira avant de rajouter d’un ton un peu dépasser :

« Tout comme mon fils qui se mêle de mes relations amoureuses. »



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 64
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Ven 20 Avr - 20:12


What a wicked game to play
Do you feel like a puzzle, you can't find your missing piece ?
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Une affaire, encore. Une histoire d'animaux, mais cette fois-ci tes compétences ne sont pas particulièrement exigibles. Au mieux ils peuvent te demander un coup de main, cela dit. Mais pour l'instant tu te retrouves avec Pearle, à regarder les soigneurs s'occuper des animaux qui ont été utilisés comme diversion. Des chevaux, et t'as cru comprendre que la demoiselle les aimaient bien, ces grands quadrupèdes. Toi ils te font surtout penser aux courses qui rendaient Toby complètement fous, et peut-être que c'est encore le cas aujourd'hui. Jetant un coup d’œil à Pearle, tu crois discerner de l'inquiétude dans son regard, mais t'es sûre de rien alors tu te tais, te concentrant à nouveau sur le travail des soigneurs. « Toute cette situation me dépasse. Je ne comprends pas comment on peut s’en prendre à des animaux. » Surprise qu'on t'adresse la parole, te voilà qui relèves la tête un instant. Tu n'as pas à comprendre, tu constates seulement. Sans doute qu'ils n'en ont rien à faire, les malfaiteurs, du mal qu'ils font aux animaux. Quotient émotionnel trop faible peut-être, ou simplement un désir de s'enrichir plus important que tout le reste à leurs yeux. C'est sûrement cela, d'ailleurs. « Par appât du gain. » Haussement d'épaules, ça ne t'étonne pas vraiment, et tu ne cherches pas à comprendre. « Y'en a qui tuent pour ça, alors pourquoi pas s'en prendre à des animaux ? » Question rhétorique, t'essaies de montrer à Pearle que même des personnes qui ne sont pas surdoués peuvent ne pas être touchées par la douleur animale. Qu'ils peuvent ne penser qu'à eux, parce que c'est surtout ce qui te frappe.

Le silence brisé par vos voix un temps, à parler de l'affaire. Puis à nouveau par la sienne, mais pas au même sujet. « Tout comme mon fils qui se mêle de mes relations amoureuses. » « Owh. » Il t'échappe parce que tu ne sais pas quoi dire. Tu ne l'aurais pas imaginé te parlant de cela, alors tu baisses de nouveau la tête. Qu'est-ce que tu es censée dire ? « Avec qui ? » Non peut-être pas ça, parce que même toi tu t'en doutes, de la réponse. « Carl ne veut toujours pas de Gabe ? » Vous allez vraiment parler de ça ? Ou plutôt : elle veut vraiment parler de ça avec toi ?
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Dim 22 Avr - 14:46


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


La bêtise humaine. Il mettait en mal des animaux, pour distraire les personnes concernées. Le but acquis, ils peuvent se concentrer uniquement sur leur objectif principal. Les membres se démènent à sauver les animaux, piégé dans un redoutable cadenar. Et nule doute que cela prendrait du temps pour tous les débloquer. Soit ils avaient comme Gabe un quota émotionnel faible, et être des inhumains. Qui se moque de la souffrance qu’ils peuvent ressentir, sous leur panique. Soit ils s’en fichent de ce que pouvait ressentir chaque être humain du moment que cela serve leur “ intérêt ”. Le seul mots qui lui parvenait à cet instant “ immonde! ” mais ce n’était pas le moment de dire des injures sur les personnes responsables. « Certes. Mais cela ne leur donne aucun droit. » répondit-elle, avant de parler d’un sujet qui la dérangeait comme celui-ci. Un auquel elle n’arrive pas à s’en défaire malheureusement. Là les deux communiquaient, se livraient plutôt uniquement parce que Gabe avait réussi à parler de quelques éléments des antécédents. Sinon peut-être qu’ils seraient au même plan, même si c’était qu’un ami. Le voir se comporter comme ca, parce qu’il a un quota inexistant émotionnel, également parce qu’il correspond physiquement, et même intellectuellement aux goûts de celle-ci.

Il était vrai que c’était peu commun qu’elles parlent de ça, mais elle préférait se tourner auprès d’une femme. Tobby aurait surement trouver une explication à son comportement. Elle ne voulait pas avoir à faire à un psychologue concernant son enfant. Et pour que tout cela s’ébruite, et les mettent mal à l’aise dans le garage dorénavant. Happy fut surprise du sujet de conversation, et demanda avec quelle personne. Cela semblait évident apres un moment de réflexion, seulement elle voulait qu’ils s’entendent bien avec chaque personne, et pas un parce qu’il était proche de sa maman. Elle acquiesça avant de répondre à son amie « Oui. Tout ça parce qu’il a un quota émotionnel faible. Et que selon lui le travail permettrait de nous rapprocher. » répondit-elle, en observant les hommes travaillaient, pour sauver un maximum de de chevaux piégés malheureusement. Ils se débrouillent bien apparemment. Comme chaque mission, ils faisaient des miracles et sauver la situation. Espérant qu’ils tomberaient sur les responsables qui doivent surement pirater quelque chose, pour occuper le temps pendant le sauvetage miracles des animaux.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 64
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Dim 22 Avr - 23:26


What a wicked game to play
Do you feel like a puzzle, you can't find your missing piece ?
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

T'es pas vraiment étonnée que des malfaiteurs aient fait dû mal à ces animaux pour se couvrir. T'as pas une très haute estime de l'espèce humaine, parce qu'à tes yeux ils sont les plus à même de décevoir. De blesser, d'abandonner, de tourner le dos. Les humains sont source de déception, et c'est aussi pour ça que t'aimes les outils. Un outil ne peut pas te décevoir : les mécanismes fonctionnent. Alors tu te fies à eux, à la science, et pas aux humains. Les humains sont instables, hypocrites, faux. Et, pour la plupart, ils peuvent être incroyablement égoïstes. Mais c'est sans doute pas un point de vue que Pearle partage, parce qu'elle est bien plus humaine que toi sans doute, avec son quotient émotionnel, son travail, son enfant. Tout cela la dépasse, alors que toi tu te dis juste que ce n'est pas surprenant. Que l'appât du gain a déjà tué, et qu'il peut pousser à faire plus. « Certes. Mais cela ne leur donne aucun droit. » « Ils demandent pas la permission : ils font. » C'est brut, et peu sentimental, cela dit c'est bien ce que tu penses. Qu'ils s'en moquent, eux, de blesser. Surtout des animaux, parce qu'ils ne pensent qu'à eux, et ça ne va pas plus loin que ça.

Tu ne pensais pas qu'elle voudrait parler de sa vie personnelle avec toi, cela dit toute l'équipe est partie, alors il ne reste que toi. Toi qui n'y connaît rien, mais toi quand même. Alors tu réponds, comme tu peux, parce que t'es pas à l'aise avec ce genre de discussion, ou plutôt tu ne vois pas ce que tu pourrais lui apporter. T'as jamais eu de vraie famille autre que les Masterminds, alors tu vas pas pouvoir l'aider à gérer la sienne. « Oui. » Donc c'est bien de ça dont elle veut parler. Avec toi. Une seule question : pourquoi ? « Tout ça parce qu’il a un quota émotionnel faible. Et que selon lui le travail permettrait de nous rapprocher. » C'est vrai que Gabe et les émotions c'est pas trop ça, cela dit Toby t'a déjà plusieurs fois montré les rapprochements qui s'opéraient entre Pearle et lui. « Le travail vous a rapproché, » constates-tu simplement. Selon Toby, c'est inéluctable, et si les sentiments n'ont pas grand sens à tes yeux, il t'a déjà prouvé qu'il était pas diplômé pour rien. T'es pas sûr que Gabe sache gérer ça, cela dit. « Et Gabe a pas un quotient émotionnel très élevé. » Encore un constat alors que tu croises les bras, relevant les yeux vers elle. « C'est pas censé être à toi de décider plutôt qu'à Carl ? »
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mar 24 Avr - 19:35


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Certes ils n’ont pas besoin d’une permission. Cela elle s’en doutait. Tout cela avait secoué. Pour s’en douter de tout ca. Mais de tout de même le penser ouvertement. Juste que les problèmes personnels s'accumulent. Elle savait que les humains ont une part de bonté. Tous n’avait pas un mauvais fond comme ces criminels dangereux. C’est pour ça qu’elle croit “ toujours “ à l’humanité. Comme avec son conjoint qui avait consacré “ son existence “ aux humains. Et a protection de leur pays. Comment peut-on croire encore à l’humanité apres toutes les missions ignobles. Elle ne pouvait pas baisser les bras pour son enfant. Sinon qu’est-ce qu’il deviendra. Celle-ci refusait de le voir chavirer et qu’il souffre autant que son supérieur. Lorsqu’il a été adolescent, avec les parents qui n’ont pas prêter suffisamment attention. Pearle donnait son maximum pour son enfant, et son équipe.. Augmenter leur quota émotionnel, en leur apprenant à comment bien s’intégrer. Ce n’était peut etre pas évident avec le comportement de chaque personne. Qui était intellecte, et avait même par moment à comprendre ce principe. Toutefois elle décidait d’en communiquer à Happy. Car c’était une amie, et une collègue. Et que cela se faisait entre amie justement, de communiquer de certains éléments. Tobby ne lui permettait pas de répondre aux questions, autrement que psychologiquement. Entre femmes on se comprenait mieux, qu’avec un autre homme. Et ca le psychologue avait remarqué qu’ils se sont rapprochés dans leur travail. Ca même si eux ne le remarquaient pas, ou justifiaient que ce n’était qu’amitié. Leurs vies étaient démanteler, donc ce n’était pas évident de voir inéluctable. Tout était compliqué quand on avait un faible quota émotionnel, ou qu’on vit constamment dans ce qu’on a vécu. Qu’on n’a du mal de recommencer à tomber amoureux.

« On est seulement amis. » dit-elle pour s’en persuader comme si les membres étaient persuadés qu’ils avaient une relation amoureuse. Et non pas une seule amitié. Certes c’était à elle de décider. Ce qu’elle cherche à lui faire comprendre, mais un enfant surdoué n’était pas forcément évident à “ convaincre “. Il était persuadé qu’elle souffrait en prenant un homme, qui n’était pas comme son paternel.. Un homme brillant, avec un quota émotionnel, et qui est dévoué à l’humanité. Pearle comprenait son intention, mais même à lui faire comprendre celui-ci quand il avait une idée. Il était presque impossible de lui faire changer d’avis, tout comme Gabe. Sur ça, ils avaient bien des points communs en dehors de l’intelligence. « Justement si. J’ai beau lui expliquer tout ça clairement. Il est convaincu que c’est Gabe. En se référant à mes goûts, et comment je me comportais. » expliqua-t-elle sur la réponse claire de son enfant sur sa relation amicale avec son supérieur. Alors qu’elle n’y voyait pas de sentiments autre qu’amitié. Tout était compliqué, comme un chien qu’on mettait dans une nouvelle meute. Et qu’un ancien refusait l’admission de celui-ci pour des raisons qui semblaient réels. Toutefois fausse selon la femme, qui ne s’en rendait pas compte malheureusement.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 64
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mer 25 Avr - 0:48


What a wicked game to play
Do you feel like a puzzle, you can't find your missing piece ?
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Tu as grandi sans véritable famille, n'en trouvant une que chez les Masterminds il y a quelques années. Seule, tu n'as eu de parents, ne considérant pas ceux qui t'adoptaient lorsque tu étais encore à l'orphelinat comme tels puisqu'ils t'ont tous abandonnée. Alors tu n'es sûrement pas la mieux placée pour donner des conseils à Pearle à propos de son fils, même si c'est à toi qu'elle semble vouloir parler aujourd'hui. C'est rare qu'on se confie à toi, en réalité, parce que ce n'est pas non plus ton genre de te confier aux autres. Pourtant tu te vois mal simplement tourner le dos à ta collègue pour lui dire que tu ne peux pas l'aider. Elle est ton amie, d'une certaine manière, alors peut-être que tu peux l'aider. Ou pas – t'es pas sûre de t'en sentir capable, finalement. « On est seulement amis. » « J'ai pas prétendu le contraire. » Tu te contentes de répondre ça, alors que tu supportes tous les jours les regards en coin de Toby qui veulent clairement dire que ce statut ne va pas durer. Que c'est faux, parce qu'ils nient simplement ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre, que ça ne va pas durer. Tu as beau ne pas être une sentimentaliste, c'est difficile de nier que Gabe et Pearle ont l'air de constamment se tourner autour sans jamais sauter le pas.

Ils le feront peut-être un jour, qui sait. Ou pas, parce que visiblement Carl s'y oppose. Mais est-ce vraiment à lui de décider de l'avenir de sa mère ? Sans doute pas non, pourtant son avis semble avoir une grande importance à ses yeux. « Justement si. J’ai beau lui expliquer tout ça clairement. Il est convaincu que c’est Gabe. En se référant à mes goûts, et comment je me comportais. » « Il se comporte bizarrement avec toi aussi, cela dit. » Ça aide pas, mais t'as au moins le mérite d'être honnête. T'aurais peut-être pu arrondir les angles avant de parler, cela dit, mais t'es connu pour ta franchise, et t'es souvent trop directe pour y réfléchir. « Comment tu vois ça, toi ? » demandes-tu finalement. Tes bras restent croisés, preuve que tu n'es pas des plus à l'aise dans cette discussion. Tu essaies, pourtant, mais d'une certaine manière tu comprends que Carl veuille protéger sa mère. On tente toujours de protéger les personnes auxquelles on tient, et lui il aime sa mère à tout prix. Cela dit, il devrait peut-être juste voir si cela la rend heureuse. T'es pas certaine que Gabe soit doué pour cela, mais tu doutes pas que se refuser à faire les choses par peur peut être légitime. C'est exactement ce que tu fais, d'ailleurs. Tu recules parce que tu as peur d'être abandonnée à nouveau.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mer 25 Avr - 15:22


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Elle n’était peut-être pas comme eux. Toutefois elle était observatrice pour remarquer leur comportement. L’analyse de Toby démontrerai qu’il y a bien plus qu’une amitié. Ou que cela naitra forcément entre eux. Avait-il mis dans son équation, leur vie personnelle, et le tempérament différent des deux personnes pour savoir si cela “ fonctionnerait “. C’est pour ca qu’elle eut le besoin de se justifier en annonçant que c’était qu’une amitié. Juste une amitié, comme deux collègues uniquement. Elle appréciait comme un ami, qu’importe qu’il est un faible quota émotionnel. Pearle aquiesça d’un mouvement de tête, pour confirmer la réponse de Happy. Qui avait du peut-être entendre les diagnostiques de Toby tout comme Sylvester. Ils sont probablement au courant de ce qu’il raconte concernant les personnes. Lorsqu’elles changèrent de sujet, concernant son enfant qui veut la protéger. Elle n’aurait pas user du mots “ bizarre “ mais protecteur comme s’il se représentait comme l’homme de la maison. Celui qui prend des décisions, et qui protège. Au début cela lui paraissait absurde, mais plus que correct en repensant à son comportement. Il voulait la protéger, et la rendre heureuse comme son ex-conjoint. Qui est décédé sur le champ de guerre, pour sauver la vie des personnes. Tout comme elle faisait, et que son fils avait été impliqué dans une enquête. Son attitude était peut-être similaire à son paternel, mais en demeurant lui-même. « Je n’aurai pas employé ce terme. Il agit comme un homme, et non comme un enfant. » expliqua-t-elle, même si elle appréciait intention mais par moment tout devenait compliqué. Surtout que cela comptait pour elle que son enfant apprécie les membres de Mastermind. Ils étaient comme une famille, et des camarades. Tout cela n’avait rien à voir avec de la dualité, il se moquait du pouvoir, ou même qui était le plus “ intelligent “. Ce qu’elle pensait, c’était qui prenait son rôle comme homme de la maison. Trop à coeur. Il omit qu’il était qu’un enfant, et que Pearle était en mesure de s’occuper de tout ça, et même de sa relation avec son supérieur. Sans l’aide de quelqu’un. Ca même si des personnes percevaient autre chose. Carl souffrirait, et ne supporterait pas si sa maman recommençait à souffrir comme au départ de son paternel. Elle avait mis beaucoup de temps avant de s’en remettre. Ou de tourner la page pour recommencer une vie sentimentale comme autrefois. « J’ai l'impression qu’il prend le rôle d’homme de la maison trop à coeur. Et qu’il craint que Gabe me fasse souffrir. A Noël, cela s’est mieux déroulé que d’habitude. Je crains que cela ne soit pas suffisant pour Carl. » annonça-t-elle sur le plan relationnel entre les deux hommes. En sachant qu’en se cotoyant cela augmenterait le pourcentage qu’une relation au-delà qu’amicale se développe ensemble. Les hommes se rapprochaient pour apporter leur diagnostic sur la situation. Comme quoi il faudrait un système pour soulever les “ animaux “ piégé dans la bout qui fonctionnait comme du “ sable mouvant “. Les sortir sans aucune brutalité semblait compliqué. Une tracteur ou même une machine qui pourrait correspondre. Pourrait bien provoquer bien plus de dommage, et les enfoncer également.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 64
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Ven 27 Avr - 1:54


What a wicked game to play
Do you feel like a puzzle, you can't find your missing piece ?
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Carl veut protéger sa mère, et d'une certaine manière tu peux le comprendre. T'as pas eu de parents assez longtemps pour pouvoir l'expérimenter, mais si t'en avais eu de vrais, sans doute que tu aurais voulu éviter qu'ils souffrent. A ta manière, et Carl à la sienne, d'autant plus qu'il n'est encore qu'un enfant. Tu doutes que Gabe soit une vraie menace pour Pearle, après tout il n'a pas mauvais fond, il sait juste pas y mettre les formes. Mais t'es contre la fraternisation au travail, par principe sûrement. Pour éviter les problèmes. Celui de t'attacher plus que tu le devrais. Celui d'être abandonnée. « Je n’aurai pas employé ce terme. Il agit comme un homme, et non comme un enfant. » T'aurais dû préciser ta pensée, parce qu'elle a vraisemblablement cru que tu parlais de son fils. Pas que cela soit incohérent, mais toi tu remarques surtout à quel point ton patron peut agir bizarrement lorsqu'il se trouve en présence de Pearle. C'est rare qu'il oublie les chiffres, Gabe, mais quand ça arrive elle est toujours à ses côtés. Enfin presque. « Je parlais de Walter. Mais ça s'applique aussi à Carl, ouais. » Tu le remarques moins, cela dit, sûrement parce que tu fais déjà énormément d'efforts pour aider Luca. Et pour t'occuper du petit Elijah. Ça te fait déjà plus de travail émotionnel que t'es capable d'en supporter, naturellement pas douée pour cela. T'es un génie toi, pas une nounou ou quelque chose du genre. Ton truc c'est la mécanique, pas le babysitting, mais faut croire que t'as pas un quotient émotionnel assez faible pour n'avoir rien à faire de leur souffrance. T'es pas capable de l'ignorer, mais t'es pas non plus la mieux placée pour aider – ça s'applique aussi à Pearle, sans doute.

T'essaies pourtant, et t'essaies d'avoir son poids de vue. De savoir comment elle comprend ce que fait son fils, bien que tu doutes être en mesure de pouvoir lui donner des conseils. De bons conseils en tout cas, parce que toi tu réfléchis avec la science, et t'es douée pour donner des faits, pas des encouragements. La sociologie c'est pas ton truc, encore moins quand Toby te baratine avec sa psychologie qu'tu dis à deux balles bien souvent. Qu'importe, t'as pas d'autres choix si tu veux l'aider, semble-t-il. Si t'y arrives tout du moins. « J’ai l'impression qu’il prend le rôle d’homme de la maison trop à cœur. Et qu’il craint que Gabe me fasse souffrir. A Noël, cela s’est mieux déroulé que d’habitude. Je crains que cela ne soit pas suffisant pour Carl. » « Mais si tu veux seulement être amie avec Gabe, tu n'as qu'à le dire à Carl. Si c'est bien ce que tu veux, » qu't'ajoutes, comme pour qu'elle te confirme cela. « Ou alors c'est Toby qui a raison à votre sujet. » Pas de fraternisation au travail, c'est aussi ce que dit Gabe, mais Toby est le premier à s'y opposer. Et tu saurais pas dire si Pearle est du même avis ou non.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mar 1 Mai - 19:51


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Gabe différent ? Elle n’avait pas remarqué. Ou parce que c’était comme ça qu’il était naturellement envers Pearle. Qu’elle ne voyait aucun comportement qui sortait de l’ordinaire. Il était toujours prévoyant, sûrement en raison qu’elle n’était pas vraiment comme eux. Du coup il impliquait à sa manière, mais rien de particulièrement étrange. Peut-être qu’elle n’avait pas le même regard que son enfant et les autres membres. Qu’eux voyent ce qu’elle ne remarque pas. Cela semblait s’appliquer également avec son enfant. Lui s’était qu’il ne voulait pas que le pourcentage augmente. Et qu’ils se mettent ensemble, craignant que leur différence vienne heurter celle-ci. Toute façon dans n’importe quelle situation, et relation y avait des différences, et une chance pour que cela se termine mal comme avec son ex-compagnon. Une mort arrive si facilement quand on s’engage. - Gabe? Tu crois qu’il a un comportement inapproprié envers moi. Je ne comprends pas, rapplique-t-elle pour chercher à comprendre le sens de la conversation entre femmes. Le summum c’est que tout le monde discutait sur le fait qu’il y avait un pourcentage pour qu’ils sortent “ ensemble “. Comment pouvait-il songer à ca maintenant? Surtout qu’avec le faible quota émotionnel de celui-ci cela était compliqué. Les membres de l’équipe et son enfant étaient persuadés qu’ils tomberaient amoureux. C’était une équation, qui ne pouvait pas se tromper apparemment. Justement si cela était vraiment si aisé de faire comprendre ça à Carl.. Qui est surdoué, et qui comme Toby a connaissance de la relation des deux personnes. Les mots n’ont aucune preuve, et n’ont aucune promesse de ne pas s’engager. Il avait beau répondre oui, mais au fond était certain que cela se produirait. Et qu’il n’y pourra absolument rien, parce qu’il avait déjà prévenu auparavant.

Elle regarda les hommes travaillaient, avec les sauveteurs qui calmaient les nombreux animaux. Qui était piégé à cause d’hommes stupides, et mal intentionnés, tout ça pour “ distraire “ des personnes. Et pirater des comptes pour s’enrichir derrière. Pearle reporta son attention sur celle-ci avant d’ajouter à ce qu’elle répondait. - Il ne veut rien entendre. Il est persuadé que ce n’est qu’une question de temps, expliqua-t-elle, avant de froncer les sourcils, quand celle-ci dit que Toby avait probablement raison. Même en connaissant leur personnalité, et sachant leurs différences. Comment pouvait-il prédir que cela tournerait comme ca ? Il n’était pas magicien même s’il remarquait le changement de comportement l’un envers l’autre. Ca n’avait aucun impact pour celle-ci. - Il n’est pas devin pour prédire si nous tomberons amoureux, ajouta-t-elle, persuadé que leur paris concernant leur relation était “ fausse “ seulement ils les voyaient bien ensemble. Peut-être s’accordait-il physiquement. Les animaux étaient sortis un à un, après moultes coopérations ensemble. Le plus inquiétant était actualité, en sachant que les hommes étaient présents dans les batiments, pour dérober des sommes hallucinantes sans que personne s’en rende compte. Il faudra bien qu’ils aillent sur le lieu du combriolage et piratage “ informatique “ même si personnellement elle sentait vraiment pas la mission.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 64
feat, Ⓒ : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
job : Membre des Masterminds
love : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mar 22 Mai - 20:46


What a wicked game to play
Do you feel like a puzzle, you can't find your missing piece ?
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Tu ne sais pas si Gabe et Pearle finiront ensemble ou non, mais quelque part tu t'en moques. Tu pars du principe que ce ne sont pas tes affaires tant que cela ne met pas en péril les Masterminds. Pas de fraternisation au travail, c'est ce que Gabe ne cesse de répéter, et ce sur quoi tu t'appuies lorsque Toby devient trop envahissant. Pour éviter les problèmes, sûrement, ou pour fuir la réalité – vous pouvez vous montrer bien peu courageux lorsqu'il s'agit de vos émotions. « Gabe? Tu crois qu’il a un comportement inapproprié envers moi. Je ne comprends pas. » Sûrement parce que ce n'est pas ce que tu veux dire, ouais. Et ça t'agace de ne pas te faire comprendre, à tel point que tu lèves les yeux au ciel sans penser au fait que ça pourrait la vexer. Tu ne vois pas pourquoi ce serait le cas, alors tu préfères reformuler ta pensée, peut-être pour que ton interlocutrice trouve cela plus clair. Ou alors c'est peine perdue, et peut-être qu'elle a besoin d'un dessin parce que t'as jamais été douée pour communiquer avec les gens normaux. « Pas inapproprié, juste différent. Il n'agit pas avec toi comme il agirait avec nous. Et c'est bizarre venant d'un type avec un quotient émotionnel aussi bas. C'est comme s'il s'adaptait pour toi. » Si cette fois-ci c'est pas suffisamment clair, tu jettes l'éponge. C'est elle la traductrice après tout, alors pourquoi ne comprend-elle pas le simple fait que votre patron agisse de manière étrange avec elle. Pas que tu en saches plus, cela dit, parce que tu préfères t'en tenir au fait. Pour l'instant tu n'as que ce constat, alors tu n'extrapoles rien, contrairement à Toby qui ne se gêne pas pour élaborer mille théories à leur sujet.

Pas que vous n'ayez pas tous – Gabe et Pearle exclus, visiblement – déjà eu des soupçons concernant ce qui les liait tous les deux, mais sans preuve il n'y a que Toby pour aller plus loin. Sûrement parce qu'il est psy, et que ces gens-là se basent sur pas grand chose pour élaborer tout un profil. Mais cela reste de la théorie, d'une certaine manière, bien que Carl semble y croire dur comme fer. Au point que sa mère vienne en parler à nul autre que toi – donc il y a vraiment un problème. Cela dit, tu ne vois pas pourquoi elle ne se contente pas d'être honnête. Pourquoi elle ne dit pas les choses clairement à son fils, à savoir qu'elle ne veut être qu'une amie pour Gabe, puisqu'elle s'évertue à le répéter à qui veut bien l'entendre. Et ça en devient lassant, à dire vrai, même si ce n'en est pas plus efficace. « Il ne veut rien entendre. Il est persuadé que ce n’est qu’une question de temps. » C'est aussi ce que pense Toby, et ça t'échappe tant t'as pas l'habitude de tourner autour du pot. T'es franche, toujours – trop, il paraît. Faut faire avec en tout cas, parce que t'es pas prête de changer. « Il n’est pas devin pour prédire si nous tomberons amoureux. » « C'est vrai que Toby a tendance à se croire devin, mais la voyance ça n'existe pas, alors il suffit de l'ignorer, » proposes-tu en haussant les épaules. « Quant à Carl... dis-lui ce que tu m'as dit. Enfin j'veux dire, sois honnête avec lui, comme ça il comprendra ce que tu en penses. » Tu ne vois pas quoi dire d'autres, t'es ni psychologue ni experte en relation mère-fils – t'as jamais eu de parents, finalement. Tu peux pas l'aider plus, en tout cas pour l'instant, car nul doute que t'iras demander des comptes à Walter si tôt que tu seras de retour au garage.

Mais pour l'instant tu vois des hommes qui s'agitent, et tu te tournes vers Pearle pour qu'elle arrête de rêvasser. « Hé Stewart, faut bouger. » Tu doutes qu'elle soit très utile cette fois-ci, cela dit, vu qu'il s'agit d'informatique. « Viens avec moi, j'préfère pas qu'tu broies du noir ici toute seule, » ajoutes-tu avec bien peu de sentimentalisme dans la voix. C'est pas ton truc, de toute façon, alors tu vas pas faire semblant.
code by bat'phanie

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 45
feat, Ⓒ : Katherine McPhee @Lolitaes
multinicks : aucun
photo :
job : éducatrice
love : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   Mar 22 Mai - 23:13


what a wicked
game to play

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Elle comprenait mieux. Il était vrai qu’il n’a pas le même comportement envers celle-ci. Mais était-ce vraiment ca ? Ou seulement qu’elle n’était pas comme eux. Et du coup, il se comportait comme ca pour la mettre justement à l’aise. Non justement autre chose. En sachant qu’il fait des efforts. Mais cela ne signifiait pas qu’il était amoureux. La jeune femme chercha dans le regard de son amie. Ce qu’elle pensait de la situation. Si effectivement, c’est qu’il avait un comportement d’un homme amoureux. Et qu’elle était tellement aveuglée par croire que tout ca n’était que de l’amitié. Surtout qu’elle avait encore du mal à se remettre de la mort de son défunt conjoint. Peut etre qu’elle n’avait pas suffisamment ouvert les yeux. Et qu’elle se refusait de voir même l’évidence. Tout ça sonnait confus dans son esprit, plus que d’habitude. Toby avec ses insinuations concernant leur relation et comment cela se terminera. Pearle se demandait comment il pouvait se fier uniquement à leur comportement. Certes ils étaient proches, mais comme des amis, pas comme deux personnes se recherchant. « Je vois ce que tu veux dire. Cela ne m’avait pas frappé jusqu’à maintenant. » admet-elle pour être honnête avec son interlocutrice. Elle voyait seulement un signe d’affection, pour qu’elle se sente dans son élement. Surtout en compagnie de personne surdoué, qui ne lui ressemblait absolument pas. Finalement peut-être qu’elle avait tort. Et comme elle disait, il ne fallait simplement pas écouter Toby. La voyance n’existe peut-être pas. Des personnes le pratiquent pourtant. Du moment qu’elle n’a aucune preuve que cela fonctionne. Pearle ne pourra pas certifier quoique ce soit. L’ignorer quand on le fréquente couramment c’est compliqué. Sinon lui vient même à nous pour nous faire comprendre qu’ils s’aiment. Un peu comme son fils qui est convaincu qu’une relation naîtra entre les deux personnes.

Une relation outre que de l’amitié. Cela était bien différent. Et au vue des comportements des deux. Ca semblait même évident pour Carl et Toby. Qui comprenait la situation. Elle acquiesça simplement, aux dire de celle-ci concernant son ami. Avant qu’elle propose l'honnêteté auprès de son enfant. Ce qu’elle fait constamment. Peut-être qu’il ne l’a pas senti vraiment honnête, sachant que l’éducatrice ne savait pas elle-même ce qu’elle ressentait à l’encontre de son supérieur. Ou même qu’elle le niait, parce qu’elle était aveuglée par justement son antécédent. Les enfants c’était compliqué, ils percevaient des choses qu’eux-même ne savaient pas. Tout comme là apparemment. Il était surdoué en plus de ca, et avait compris énormément de chose concernant sa maman, et Gabe qu’il n’était pas à la hauteur pour une relation. « C’est ce que je fais. Apparemment ca ne suffit pas. Je crois qu’il a compris quelque chose. » déclara-t-elle, en songeant à parler à son enfant. Car peut-être qu’il expliquera en personne, ce qu’il a cru comprendre maintenant. Elle ruminait dans son coin, à se demander comment tout cela a commencé. Pourquoi maintenant elle doutait, alors qu’auparavant rien ne s’était produit. Tout semblait confus, mélangé, à ne plus rien comprendre, sur ses sentiments. Et comment elle devait se comporter, en sachant tout ca sur son supérieur. Certes elle sera toujours comme d’habitude, mais cela la fera réfléchir longtemps. La gentillesse de Happy la surprendra toujours, mine de rien elle appela pour pas qu’elle rumine trop longtemps. Meme si elle n’y comprenait rien en informatique.

Car maintenant ils devaient régler le probleme avec les cambrioleurs, qui avait hacker le compte. Les hommes étaient trop occupés, pour parler et se changer les idées. Alors elle se tourna auprès de son amie, en comprenant son intention, un sourire sur le visage. « Merci. » remercia-t-elle, avant d’entendre la conversation des hommes qui s’inquiétaient, en sachant la somme représentait dans leur compte informatique. Et qu’ils n’avaient peut etre pas énormément de temps pour tout récupérer. « Comment allez-vous faire ? » demanda-t-elle, en regardant les membres de l’équipe, ainsi que Happy qui était devant un poste informatique pour commencer à lancer l’opération.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR DΛNDELION

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: what a wicked game to play (happy&pearl)   

Revenir en haut Aller en bas
 
what a wicked game to play (happy&pearl)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie Code :: RPG : Philadelphie :: Centre ville-
Sauter vers: