Venez suivre les aventures des policiers de la ville contre de dangereux criminels
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Mer 11 Avr - 19:54

Happy Quinn
Jadyn Wong


passeport please

Âge, date de naissance : 29 ans
Nationalité, origines : Américaine aux origines asiatiques
Emploi, études : Membre des Masterminds, génie de la mécanique
Statut civil : Célibataire, refuse de s'attacher par peur d'être abandonnée
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Groupe : SCU
Froide, dur et franche, Happy est en apparence une femme bien peu sentimentale qui dit ce qu'elle pense. Elle tourne rarement autour du pot, bien peu délicate. Elle ne se laisse pas faire, étant la première à répliquer lorsqu'on la cherche. Loin d'être patiente, il n'est pas rare qu'elle frappe ceux qui l'agacent. Elle ne supporte pas les personnes qui pensent qu'une femme vaut moins qu'un homme, ou encore ceux qui lui donnent des surnoms stupides qu'elle trouve machos comme chaton ou ma douce. Souvent qualifiée de pessimiste, elle se dit plutôt réaliste. Elle est lucide, ne se laissant pas berner d'illusions comme d'autres le font. Rationnelle, elle ne croit qu'en la science, les miracles, la magie et le surnaturel n'existant pas à ses yeux. Elle n'est pas non plus une grande bavarde, préférant des phrases courtes et concises à de longs blablas inutiles. Elle exprime rarement ses sentiments, si ce n'est jamais. Elle préfère les actes à la parole, détestant rester passive et ne rien pouvoir faire. Généralement réfléchie, elle est pourtant la première à se sacrifier lorsqu'un choix difficile se présente. L'intérêt général, affirme-t-elle souvent, aussi parce qu'elle refuser d'accepter que des sentiments peuvent influencer ses décisions. Femme forte, elle n'a jamais eu besoin d'aide dans sa vie et ne veut pas que cela change. Elle refuse de dépendre quelqu'un d'autre que d'elle-même, mais aussi de s'attacher. Son enfance difficile a fait d'elle une personne ayant peur de se rapprocher des autres, par crainte d'être abandonnée. Pourtant, au fond d'elle, elle reste une orpheline qui cherche une famille depuis des années. Elle en a trouvé une chez les Masterminds, et leur est fidèle plus qu'à quiconque.

Happy fait un mètre soixante-sept pour un peu moins de soixante kilos. Elle a de longs cheveux bruns foncés qui s'arrêtent en dessous des épaules, naturellement ondulés. Les traits de son visage trahissent ses origines asiatiques, avec ses yeux en amande dont l'iris oscille entre le brun et le noir. De fins sourcils, un nez droit, des lèvres rosés et de jolies formes, elle ne s'est jamais trouvée particulièrement jolie, bien loin de là. Elle ne se trouve pas belle, persuadée qu'elle ne peut plaire à personne, car toujours convaincue qu'elle ne peut être aimée.

Elle a une peur traumatique de l'abandon, et ne supportera pas que quelqu'un lui tourne le dos et la laisse tomber. Ne pas tenir un engagement avec elle revient à être barré de son esprit à jamais, parce qu'elle n'est pas du genre à pardonner. Elle est persuadée qu'on ne peut pas l'aimer, sûrement parce que cela n'a jamais réellement été le cas durant ses vingt-neuf premières années de vie. Elle travaille souvent lentement, bien moins vite que ce qu'elle pourrait. Elle ne le dit à personne, mais en réalité c'est parce qu'elle veut retarder le moment où ceux à qui elle s'est malgré elle attachée devront rentrer chez eux le soir. Le moment où elle sera toute seule, parce que cette situation l'effraie. Puisqu'elle vit au DOSH, elle a au moins la chance de ne jamais être complètement seule, du moins en théorie. Elle rêve secrètement de fonder une famille car c'est ce dont elle a toujours manqué. Elle sait qui est son père, ayant piraté son dossier à l'orphelinat où se trouvait des photos de ses deux parents. Pourtant elle n'a jamais essayé de le contacter, parce que cet homme l'a abandonnée. Sa mère est quant à elle morte en la mettant au monde. Durant ses deux années de survie dans le monde réelle, avant la création des Masterminds, Happy a beaucoup vagabondé. Elle a exercé de nombreux boulots, souvent déménagé, régulièrement bougé. Volatile, instable, elle cherchait un foyer, un endroit où elle serait à sa place. Elle a déjà eu des petits amis mais ne s'est jamais attachée, toujours par crainte d'être abandonnée. Finalement, c'est toujours elle qui brisait ces relations, rongée par cette peur. Elle est spécialisée dans les regards noirs et les phrases tranchantes et menaçantes. Elle a l'habitude de frapper ce qui lui tombe sous la main lorsqu'elle est énervée. Lorsqu'elle s'avère incapable d'aider quelqu'un, surtout quelqu'un à qui elle tient, elle s'en veut et se fait mille et un reproches, se flagellant presque. Elle a quelques connaissances en hacking grâce à ces six années passées avec Gabe. Elle adore bricoler des motos, même si ce n'est qu'une infime partie de ses connaissances. Elle a une moto qu'il vaut mieux ne pas abîmer, sous peine de recevoir le premier outil qui lui tombe sous la main dans la tête. Elle l'a longtemps conduite sans permis, d'ailleurs, parce qu'elle l'a obtenu seulement il y a un an. Elle conduit vite, trop vite, à tel point que c'en est effrayant. Sauf qu'elle conduit bien, alors lorsqu'on est pressés, lui passer le volant n'est pas une mauvaise idée. Sa crème pour les mains a une odeur de lavande. Elle adore l'odeur de l'essence. Elle ne met jamais de robe ou de jupe. Elle ne se maquille pas. Elle a déjà essayé, mais en regardant dans le miroir elle ne se voit pas elle. Elle ne met pas non plus de parfum.


Tools don't let you down. Only people do.

Happy aurait dû naître dans un foyer heureux, fille d'un couple qui l'aimait autant qu'ils s'aimaient. Elle aurait dû avoir une vie pleine de joie, d'allégresse et d’insouciance, mais rien ne s'est passée comme prévu. Sa mère est morte en la mettant au monde : elle a donné sa vie pour que son enfant voit le jour. Son père a très mal vécu la perte de la femme qui l'aimait, et dès lors il n'eut que sa fille pour se raccrocher à la vie. Pourtant, cela ne dura que deux ans. Plus elle grandissait et plus il réalisait à quel point elle était intelligente, bien plus que les autres enfants. Sa fille était brillante, et lui il n'était qu'un père lambda, un homme ayant sombré dans l'alcool quelques semaines à peine après la mort de sa femme. Elle méritait mieux, il en était persuadée.

Elle avait seulement deux ans lorsqu'il prit cette lourde décision. Il n'était pas assez bien pour elle, il ne pourrait jamais l'élever et la rendre heureuse comme il le devrait. Il ne lui suffirait jamais, il n'était pas assez fort sans sa femme, seulement l'ombre de lui-même, une bouteille trop souvent à la main. Alors, sa fille dans ses bras, il alla trouver une infirmière dans l'un des hôpitaux de Philadelphie. Et il la lui tendit, sans plus d'explication. « Trouvez-lui une bonne famille. » Puis il partit, sans se retourner. Il ne devait pas regretter ce choix, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire pour sa fille. Elle méritait le meilleur de ce monde, et il n'en faisait pas partie. Il n'aurait jamais été à la hauteur.

Trust no one. Become distant.

Happy se retrouva vite en orphelinat, où elle passait ses journées à la fenêtre. A attendre qu'un camion particulier débarque, rouge et cabossé. Celui de son père, parce qu'elle n'a jamais oublié ce qu'il s'est passé ce fameux soir à l'hôpital. Elle l'attend, encore et encore – en vain.

Trimbalée de famille d'accueil en famille d'accueil, passant parfois plusieurs mois à l'orphelinat sans jamais attirer le regard d'un seul parent, elle ne trouve sa place nulle part. Elle est trop différente sans doute, pas assez comme les autres. Pourtant elle y croit, au début. Elle pense qu'elle pourra compter aux yeux de quelqu'un, et tente de faire des efforts. Elle essaie, mais finalement rien ne fonctionne. Elle est tour à tour ramenée à l'orphelinat juste avant Noël, haïe par l'aîné d'une famille parce qu'elle est plus intelligente que lui, rejetée par deux fillettes de son âge parce qu'elle a le malheur de ne pas aimer jouer à la poupée. Elle n'a rien de normal, et elle en paie le prix fort : condamnée à être seule, car jamais suffisamment aimée.

Elle n'a aucune ancre, hormis ses jouets qu'elle garde en secret. Des outils qu'elle a trouvés, possiblement volés. Des outils qu'elle cache parce qu'on lui en a déjà confisqués certains, les échangeant contre des poupées. Elle n'aime pas les poupées, Happy, elle n'a jamais aimé cela. Sauf que les outils ne sont pas des jouets convenables pour une petite fille, paraît-il. Pourtant ils restent sa seule attache à ce monde auquel elle ne comprend rien : la mécanique. Elle comprend comment chaque mécanisme fonctionne bien mieux que les humains, et en cela elle finit par choisir son camp. Elle se renferme plus que jamais sur elle-même et ne se soucie plus de ceux qui l'entourent. Elle n'a pas besoin d'eux, elle n'a besoin de personne. Elle fait semblant de ne rien ressentir, et elle le fait bien, parce qu'en réalité elle a peur. Peur d'être abandonnée à nouveau si elle s'attache encore à quelqu'un. Alors la solution est toute trouvée : ne plus s'attacher à personne.

Now, personally, I'm cool, I can handle myself.

A peine sa majorité atteinte et déjà Happy quitte l'orphelinat. Pas un « au revoir », pas un « bonne chance », parce qu'elle n'aimait pas plus cet endroit qu'on ne l'y aimait elle. Elle continue ses études, apprend tout ce qu'elle sait déjà parce qu'il paraît qu'un diplôme cela peut servir. Lorsqu'elle n'étudie pas c'est qu'elle travaille, parce qu'elle a très vite compris que l'argent ne tombait pas du ciel. Rationnelle et lucide, elle l'a toujours été, et cette période de sa vie lui a prouvé à quel point il fallait être fort pour survivre seule.

Pourtant elle s'en sort, trouvant de petits boulots ça et là afin d'obtenir assez pour passer son permis de conduire. Elle bosse dans des garages, répare des connexions internet, joue même la serveuse pendant trois jours avant de foutre le camp. Il lui arrive de ne tenir que cinq jours dans le même travail, voire de se faire virer parce qu'elle a frappé un collègue trop insistant. Elle participe à des courses de voitures plus ou moins légales, aussi, et gagne souvent sans mal. Elle survit – elle n'a pas le choix.

Cela dure deux ans, deux ans où elle ne peut compter que sur une chose : elle-même. Elle n'a qu'elle pour se sauver du reste du monde, et petit à petit elle renforce cette carapace qu'elle s'était construite durant ses années d'orphelinat. Elle ne croit plus en personne, seulement en la science qui est la seule à ne jamais l'avoir abandonnée.

You put a quarter-inch wrench on a quarter-inch bolt, it works.

Happy fut la première des génies des Masterminds que Gabe rencontra, et ensemble ils fondèrent ce groupe qui finit par rassembler quatre surdoués, chacun dans son domaine. Pour donner un but à leur vie, sans doute. Pour se rendre utile, aussi, parce qu'ensemble ils peuvent accomplir des choses bien plus importantes que chacun de leur côté. Ils fonctionnent bien ensemble, malgré des caractères qui s'opposent parfois. Ils se soutiennent contre le reste du monde. Ils sont sa famille.

Alvaro est rapidement arrivé, petit frère de Gabe extrêmement talentueux en hacking. Puis Pearle, et Luca. Comme une machine, un engin dans lequel chacun est un rouage qui en entraîne un autre. Un mécanisme qui fonctionne parce qu'ils sont tous ensemble, parce qu'ils forment une famille. Une famille qui se dispute parfois, mais qui se retrouve toujours. La seule famille qu'Happy n'ait jamais eu, même si elle reste craintive à l'idée de s'attacher à d'autres personnes.

I don't want to like you... But I like you.

Elle s'était promis de ne plus s'attacher à personne. Elle avait réussi à se convaincre que ce n'était pas la peine, les nombreux abandons ayant parsemé sa vie lui ayant maintes fois prouvé que c'était vain. Pourtant, avec Toby c'était comme naturel, et c'est sans doute pour cela que cela l'agace autant.

Se présentant comme un surdouée spécialisé dans la psychiatrie, il n'avait rien de très modeste, plutôt du genre à se vanter. A l'agacer aussi, indéniablement, pourtant elle a malgré elle développé des sentiments pour lui. Pas qu'elle les ait acceptés, cela dit, affirmant qu'elle ne voulait qu'une relation platonique entre eux, et ce depuis le début. Pourtant, le Doc est tenace, et il ne lâche pas l'affaire. Il est quant à lui certain d'être amoureux, et compte bien prouver à Happy qu'elle aurait raison de l'aimer. Il reste persuadé que cela peut fonctionner, et n'est pas prêt à renoncer, qu'importe ce qui se dressera devant lui.

It was physics, not heroics.

Aujourd'hui Happy va sur ses trente ans, et elle travaille toujours chez les Masterminds. Génie de la mécanique, elle s'épanouit dans ces missions qu'on lui donne malgré ses grandes difficultés pour discuter avec les personnes dites normales. Gabe ayant renvoyé leur agent de liaison avec le gouvernement, elle compte bien le confronter à ce sujet, refusant qu'il leur impose un choix sans raison. Toujours rongée par la peur de s'attacher, la jeune femme tient pourtant plus que tout à cette équipe, de Toby le lourdeau au petit Luca. Ils sont la seule famille qu'elle ait jamais eu, et elle les protégera à n'en douter au péril de sa vie, bien qu'elle soit la dernière personne capable de le dire à voix haute. Elle les aime, dira-t-on, mais ce sont ses actes qui le prouvent, plus que ses paroles souvent froides et sèches.


Pseudo, prénom : EMC Âge :  What a Face  Pays : France Activité générale : 3/7 en moyenne, ça dépend des cours, examens, tout ça tout ça
Comment tu as connu le forum : Une pub facebook
Code:
<m>Jadyn Wong</m> ✩ Happy Quinn

codage de ghost.writer



Dernière édition par Happy Quinn le Jeu 19 Avr - 22:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Mer 11 Avr - 21:58

Bon bah...... REBIENVENUE !!!!!!!!!!!!

Ok je me calme...mais je pense qu'on va BEAUCOUP parler ensemble, surtout de SCORPION !!!!!! ok je me calme encore...Bref prend ton temps pour écrire et j'espère que tu te plairas ici ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yuna Chang

avatar


date d'inscription : 16/09/2017
messages : 52
avatar, crédits : [Célébrité : Lee GaHyeon • Dreamcatcher] [Avatar : moi]
photo :
dans la vie : Lycéenne // Danseuse.
côté coeur : Célibataire et libre comme l'air.

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 12 Avr - 19:26

Bienvenuuue !

_________________

ω No matter how dark the night, morning always comes, and our journey begins anew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 12 Avr - 21:42

Gabe > Merciiiiiiiiii
Ouiiiiiii, on va parler parler parler Pourquoi se calmer, c'plus drôle lorsqu'on est pas calmes What a Face J'vais me plaire ici, j'le sens

Yuna > Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juliette Fershald
Avocate
avatar


date d'inscription : 15/03/2018
messages : 39
avatar, crédits : emilie bett rickard
photo :
dans la vie : avocate sous protection

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 9:30

bienvenu et j'aimerai bien avoir un lien avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearle Stewart

avatar


date d'inscription : 24/09/2017
messages : 33
avatar, crédits : Katherine McPhee @Lolitaes
identités : aucun
photo :
dans la vie : éducatrice
côté coeur : bachelor (veuve)

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 14:53

Oh une Happy


Bienvenue parmi nous.
Et j'ai hâte qu'on rp ensemble.

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 18:55

Juliette > Merci
Oh oui un lieeen On va s'trouver ça

Pearle > Oh une jolie demoiselle qui va me plaire

Merci
Moi aussi j'ai hâte

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 22:05

Je viens de lire le début de ta fiche, et j'ai hâte de lire la suite ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 22:07

Contente que ça te plaise, la suite arrive ce week-end

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Ven 13 Avr - 22:07

ça marche ^^ je te validerais dès que ça sera bon du coup ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 19 Avr - 15:15

Fiche terminée

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 19 Avr - 15:33

J'adore !!!! Je ne peux pas te valider avec le code et tout parce que je suis sur pc mais tu es valider. Tu peux donc aller faire tes fiches de liens et de rps et commencer a jouer et des mon retour je veux un rp !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Happy Quinn

avatar


date d'inscription : 08/04/2018
messages : 43
avatar, crédits : Jadyn Wong (avatar par EMC)
photo :
dans la vie : Membre des Masterminds
côté coeur : Célibataire, s'attacher c'est prendre le risque d'être abandonnée

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 19 Avr - 15:59

Contente que ma fiche te plaise **
Merci merci Smile
Volontiers pour le RP, hâte de te revoir ici alors !! =D

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Jeu 19 Avr - 16:10

T'inquiète pas je reviens vite :-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabe Mendes
Masterminds
avatar


date d'inscription : 09/03/2017
messages : 370
pseudo, prénom : Wolf
avatar, crédits : Elyes Gabel
identités : Luca Zeleski Nick Rayes
photo :
dans la vie : Génie en tout et consultant pour le SCU/ chef des MastersMinds
côté coeur : Il a un coeur ?
Age : 27
Localisation : Dans son monde

MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   Sam 21 Avr - 22:22


Félicitations !
te voilà validé(e)


Le petit speech personnalisé de la personne qui valide par ici. I love you

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir t'installer tranquillou à Philadelphie. En premier, on te conseille d'aller vite vite t'occuper des recensements, notamment pour le métier et le logement. Ensuite, tu peux aussi ouvrir ton propre dossier afin de te faire des amis. Et si tu es un peu timide, sache qu'il t'est possible de demander des rp.
N'oublie pas qu'on souhaite s'amuser avant tout, alors profite un maximum de ton temps ici

Et si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter Gabe ou bien Alicja. Bon jeu !


codage de ghost.writer


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Quinn ∆ Tools don't let you down, only people do.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie Code :: Citoyens :: L'entretien :: Entretien validé-
Sauter vers: