Venez suivre les aventures des policiers de la ville contre de dangereux criminels
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'heure de vérité ( Nick)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shane Scott Rayes
Baby
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 144
avatar, crédits : Google

MessageSujet: L'heure de vérité ( Nick)   Mar 20 Mar - 14:53




L'HEURE DE VÉRITÉ


Shane s’était le levait bien plutôt qu'a son habitude pour un jour sans école. Fan absolut d'astronomie,l'enfant avait repéré dans le programme télé une émission qu'il tenait a voir, elle avait lieu ce matin là. Absorbé au maximum, par ce programme il n'entendit sa sœur prendre place à se côté, puis la chaine bascula sur des dessins animés pour les petits. L'enfant exprima immédiatement sont mécontentement en s'écriant:

" Hé, je regarde!"
" C'est nul"
" Mais moi ça me plaît"

" C'est trop nul"
"Tu oublie la règle que papa à donné, le premier levé regarde ce qu'il veut et l'autre attend que le premier et fini le programme en cour"
" Papa est pas là
"
" Rend mon cette télécommande"
"Non"


Et dans un concert cris Shane et sa sœur se bagarre pour la télécommande, quand alerté part tout ça Abuela la grand mère Rayes attentionné, décide de mettre un terme à ce conflit.

" No ma non è vero no di no!. (Non mais c'est pas vrai non de non!) . Arrêtez ça de suite. que se passe t'il"
" Je regardais mon émission elle m'a pris la télécommande et à changer. C'était pas fini"
" Kaïlhane?"
" Mais c'était trop nu, puis j'ai le droit"
" De?"
"Ben de changer de chaîne, papa qui l'as dit"
" Tu écoute ce qu'il dit maintenant c'est nouveau"
" Shane!
"
" Mais..."
" Shane Scott Rayes, soit gentil avec a sœur et va dans ta chambre"
" Quoi, pourquoi moi, c'est elle qui créer es em...rdes"
" Non c'est trop tu file petit mal poli"


Ivre de rage Shane avança vers Abuela et la fusillant du regard  il lui dit, avec une colère non dissimulée:

" Je dit et fait ce que je veux. Tu n'est pas ma grand mère"
" Ben heureusement,parce que un petit fils comme toi faudrait que le bon dieu m'en veuille"

" Ouais ben quand on voit que tu commet de telle injustice c'est normal, grand mère"
" Tu est punit, je ne veux plus te voir, tu mangera dans ta chambre et tu t'arrangera avec ton père"
" C'est pas mon père"
" Je ne veux plus te parler"

" Parfait"


Il quitta la pièce. Le comportement de Shane avait passer un nouveau palier, depuis quelques temps il était devenue explosif et infecte à vivre, les choses avait trop durer, Abuela n'en pouvais plus Nick devait arrêtez de jouer au père gentil, l'enfant avait besoin d'une vrai discipline maintenant et seul son père pouvait intervenir. Shane claqua la porte de sa chambre réveillant son petit frère qui surpris se mit à pleurer,Shane prit une BD et se mit à lire.

...............................................................

Conformément au dire de sa grand mère, le jeune Scott/ Rayes, resta toutes la journée dans sa chambre, n'y sortant que pour aller aux toilettes et se brosser les dents. De ses brèves passage hors de sa chambre, il avait put constater que sa sœur, n'avait écoper de aucune punition, elle passa un bon moment. Il l'entendais parler et rire.

Il savait qu'il avait était super loi aujourd'hui. Il avait comment KaÏ aller agir,lui prendre la télécommande, son émission, il pouvait la voir en streaming en replay ou en l’enregistrant. En choisissant bien ses geste et ses paroles, Abuela agirait de la sorte, Shane avait eu ce qu'il voulait. Le prochain sur sa liste était son père a pousser au delà du possible. Il voulait que tout le monde le déteste, il en viendrait à les haïr aussi. Au moins au moment de la séparation il n'aurait pas regret ni d'adieux déchirant, il ne souffrait pas de ce départ. Il voulait présenter ses excuses, mais il se l'interdisait.Des larmes coulèrent le long de ses joues. Il ressortit les lettres de son père biologique qu'il cachait sous son matelas, il relue avec amertume, le fait qu'il allait venir le reprendre et tuer les Rayes si il disant quoi que soit. Comment e fait il qu'on libère un tel monstre.


Grâce a ce que Alvaro  lui avait pris et ses propre connaissances, il avait hacker  le serveur de la police et accéder au dossier de son ère biologique et ce qu'il découvrit le terrifier et lui faisait comprendre pourquoi il n'avait pas eu de vrai faille avant les Rayes. Il remit les lettres sous son lit. Pleurant chaudement.


Il entendit la voix sans comprendre ce qu'il disait,puis Abuela, comprenant que ce dernier arrivait, déterminer à mener sa mission jusqu'au bout, d'un revers de la manche, l'enfant effaça les larmes de son visage, pris un air tout sauf agréable. La poignet de la porte tourna et la porte s'ouvrit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Police criminelle
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 36
avatar, crédits : google
identités : Lucas Z. // Gabe M. //Luke E.
photo :
dans la vie : Policier a la Criminelle
côté coeur : célibataire

MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   Dim 25 Mar - 21:21

titre:

   Nick avait été appeler par Abuela. entendre sa mère en larme au téléphone lui avait fait de la peine. S'en était trop. Il devait savoir ce qui se passait. Il devait mettre les choses au clair. Après avoir demander à son supérieur pour pouvoir partir plutôt, il arriva enfin chez lui. Avant de franchir la porte d'entrée, il souffla un bon coup. Il entra ensuite. Sa fille était rester assise à la table basse, à faire des dessins. La télé défilait comme pour juste faire du bruit. Abuela était à la table de la salle à manger. Elle semblait si mal.
"Mama..."

Fit Nick en la regardant. Elle redressa à peine les yeux vers lui. Son regard était triste, perdue. Ses yeux rougit par les larmes. Kaïlane regarda son père et dit à voix basse :

"Shane a dit que tu étais pas son père et que Abuela était pas sa Abuela. C'est vrai papa ?"

"Non."
"Arrête de dire ça Nick. Va parler à Shane. Cet enfant ne veux plus de nous....je ne peux plus me battre pour deux Nick..."
"Mama, explique moi ce qu'il s'est passé."
"Ils se sont encore disputer pour cette stupide télé. J'ai dit à Shane d'aller dans sa chambre car il s'est énerver comme tout les jours en ce moment. Et j'ai coupé la télé ensuite. Elle n'est rallumer que depuis dix minutes. Shane a été odieux et à réveiller Luca."
Nick serra la machoire. Sa mère avait des mots dur. Il ne l'avait jamais vu ainsi. Fallait dire que Shane avait dut y aller bien fort. Et ce n'était malheureusement pas la première fois. Nick retira sa cravate et posa une baiser sur le front de Luca. Puis il donna plusieurs billets à sa mère et fit :
"Allez manger tout les trois à l'extérieur, je ne veux pas que vous entendiez ce qui va arriver."
"Kido, que vas-tu faire ?"
"Rien mama...je vais parler avec lui...Je vais essayer d'être un père."
"Tu es un bon père."
"Je ne crois pas mama...Shane a vu en moi un ami, j'ai crus que je pouvais lui donner une vie meilleur, l'aider à se sentir mieux, mais je crois qu'il avait juste besoin de voir autre chose...je suis un peu perdue."
"Crois en toi Kido....il t'aime. Et on l'aime nous aussi, malgré tout."

Nick attendit que sa mère et les deux autres enfants soient partie pour se diriger vers la chambre de Shane. Il se retouva devant la porte. Qu'allait-il lui dire ? Il n'en savait rien. A dire vrai, il ne s'était jamais retrouver dans ce genre de situation. Il avait toujours été le plus jeune et Hayden était pas l'enfant le plus compliquer encore moins à l'adolescence, alors là...il ne savait pas quoi faire. Il finit par ouvrir la porte. Il avait sa chemise à moitié ouverte, signe qu'il avait fait les cent pas avant d'entrer et son visage était fermer. Il fit :

"Je peux savoir ce qui se passe exactement ? Je ne parles pas de cette stupide télé, qui d'ailleurs est confisquer pour tout les deux jusqu'à nouvel ordre. C'est quoi le problème Shane ?"

Nick était en colère, il tentait de canaliser ce sentiment afin de pouvoir parler calmement avec l'enfant, mais il savait très bien comment ça allait finir. Mais ce coup-ci il sévirait. Il était déterminer à avoir le fin mot de l'histoire.

"D'après ce qu'on m'a dit, je ne suis pas ton père c'est ça ? Excuse moi, mais les papiers le prouvent, non ? Alors quoi, tu t'en prends à ta grand mère et au reste de la famille parce que je ne suis pas là ?"


   

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Scott Rayes
Baby
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 144
avatar, crédits : Google

MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   Ven 30 Mar - 18:02



L'HEURE DE VÉRITÉ
Shane n'a même pas relevait les yeux quand son père entra dans sa chambre. L'enfant était allongé sur le ventre lisant une bande dessinée, faisant fit de ce que son père pouvant bien lui dire. Shane joué de l'insolence et de l’effronterie sans se cacher et ouvertement, son but, pousser on père a bout.  Nick parler calmement. clairement, le jeune en avait rien a faire de ce que disait l'adulte... en apparence, sans détacher ses yeux de son livre:

" Ça veut rien dire, c'est des papier rien de plus rien de moi"

Quand Nick demandais à Shane s'il en se prenait à sa grand mère parce qu'il était pas là, l'enfant haussa les épaules. Shane releva les yeux, il avait un air mauvais et un regard du noirceur que personne pensait l'enfant capable de l'avoir, l'enfant ricana:

" Tout ne tourne pas forcément autour de toi Nick. De toute façon j'en rien à faire de ce que tu va dire. Je sais bien ce qu'elle t'as dit et ce que tu croit. Alors dit ce que tu as dire on se donne l’accolade et basta"

Shane savait que ça finirait comme ça, car ça finit toujours comme ça. Nick ne punit pas, Nick  ne crie pas, Nick parle, il fait que ça d'ailleurs. Sa sœur ferait un dessin pour ce faire pardonner, il dirais qu'il lui pardonne et ça repartira comme avant. Mais là ça va être différend, il avait dit Nick est pas papa. Il y avait du changement, Shane se comporter au antipode du comportement qui avait poussé le policier à l'adopter. Même la description de la directrice de l'orphelinat qui n'aimait pas Shane, ne cadrait pas avec ses agissement actuel.

Quelques chose se passait dans la vie de l'enfant. Des lettres qu'il recevait, des menaces qu'il le terrorisé, une douleur qui l'affectait, un ordre qu'il ne pouvait pas se permettre d'enfreindre. L'espace d'une minute le regard de Shane changeât, il s’adoucit trahissant un réelle mal être, il ouvrit la bouche, prêt a tout dire, mais il eut un sursaut, il ferma la bouche, son regard repris cette froideur:

" Ta mère te ment? Exactement tu as ben compris. Cette foutue télé fut allumée toutes la journée, je sais ce que j’entends et ce que je vois. Tu dis quoi de ça j'ai du bouffer dans ma chambre"

Le pire dans l’histoire c'est que pour le coup Shane avait raison et avait bel et bien subit une injustice, ce qui faisait du mal à Shane, mais son plan se dérouler à la perfection, mais il avait mal, faire de la peine le rendait malade:

" Bon tu parle rapidement qu'on en finisse je m'excuse et oui j'aie ma sœur, c’est bon"

Évidemment, Shane n'en pensait pas un mot. pas uns seul pas un instant.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Police criminelle
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 36
avatar, crédits : google
identités : Lucas Z. // Gabe M. //Luke E.
photo :
dans la vie : Policier a la Criminelle
côté coeur : célibataire

MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   Dim 1 Avr - 18:08

titre:
Nick bouillait de l'intérieur, mais il était également blesser par le comportement de l'enfant. Il ne savait plus qui croire, plus quoi faire. Il n'avait pas idée de ce qui se passait mais au fond il savait qu'un truc s'était passer. Il ne pouvait pas imaginer que c'était ça. Mais un truc c'était brisé et bien que Shane ne soit qu'un enfant, il avait profondément blessé Nick en lui disant que ce n'était que des papiers. Nick avait envie de lui en mettre une. Bon sang il avait tout risquer pour pouvoir le prendre, il avait même faillit perdre ses propres enfants, sa chair de sa chair, son sang. Mais non ce la ne semblait pas interpellé l'enfant. Nick soupira et serra le poing. Il croisa les bras et prit appuis sur le mur. Il avait envie d'exploser mais il restait encore un peu calme. Cependant son regard en disait long. Il fit à Shane :

"Tu vas redescendre de ton nuage, maintenant. Tu n'es pas le roi, tu n'es qu'un gamin, tu as comprit ? Tu es mon gamin, que ça te plaise ou non. La télé a été allumé ? Et bah tu sais quoi, à partir de maintenant, elle ne sera plus allumé. Abuela ne vous gardera plus. Vous irez tout les trois dans des centres toutes la journée, on verra comment tu vas te comporter, et on verra si tu supporteras d'être garder par d'autres personnes. Ton comportement c'est du n'importe quoi Shane, je ne sais pas ce qui se passe, mais tant que tu n'en parleras pas on ne pourra pas t'aider. Et tu sais quoi ? Je ne sais pas lire dans les pensées, alors soit tu parles, soit tu te tais."

Nick était un peu moins patient pour le coup. Etre traiter aussi bas que terre par un enfant à qui il avait donner autant d'amour qu'il le pouvait même maladroit, il était complètement démunis. Il s'avança, vers le bureau de Shane et entendant la suite des paroles de Shane, il débrancha l'ordinateur, il attrapa le câble et fit :

"Plus de PC, ça n'a rien à voir avec ta soeur, le problème c'est ton comportement. Tu auras le droit de revenir sur un PC quand tu m'auras dit ce qui se passe et je parle de la vérité. Je ne suis pas un crétin Shane, tu veux parler comme un homme, alors assume jusqu'au bout. Ta soeur à fait une connerie, oui encore. Je sais, tu as été injustement punit, je t'ai entendue. Mais tu ne penses pas que tes mots on été encore plus blessant ? Ce que tu ne sais pas Shane, c'est que ta grand mère perd la tête. Elle ne sait plus ce qu'elle fait, au bout d'une heure elle oublie ce qu'elle a fait avant. Mais ça tu ne peux pas t'en rendre compte vu que tu restes dans une comportement égoïste. Alors arrête de t'en prendre à elle. Pourquoi tu crois que je lui note tout depuis trois mois ? Pourquoi tu crois que je soir je fais appelle à la voisine pour vous garder en plus de grand mère hein ? Tu crois que ça me fait plaisir ? Tu as manger dans ta chambre, parfait, au moins tu étais débarrasser de ta famille, c'est ce que tu veux en ce moment non ? Ha non excuse moi, c'est vrai, tu as dit qu'on était pas ta famille."

Nick était blessé, cela se voyait dans son regard. Il avait tenter de cacher aux enfants la maladie de sa mère, une maladie qui n'irait qu'en empirant. Nick avait du mal à croire que c'était le cas, mais pourtant il était plus possible de faire machine arrière. Voilà pourquoi la télé était allumé dans la journée, Abuela avait oublier la punition. Elle avait été rappeler de ça que par le message de Nick, et encore comme Nick avait crut comprendre, elle ne se souvenait pas de tout, juste de ce qui l'avait le plus marquer. Les mots de Shane. Nick, prit le câble dans ses mains, il tendit sa main vers Shane et lui dit :

"Ton portable ? Dans mes mains, maintenant. Je ne rigole pas Shane. Tu veux être traiter justement ? Alors on va commencer par sanctionner, ensuite..."

Nick arrêta de parler, il soupira d'énervement. Comment en était-il arriver là. Le voilà qui punissait maintenant. Il n'avait plus d'idée, il voulait que Shane lui parle, qu'il communique, mais il avait la sensation d'empirer les choses. Nick avait envie de craquer, il avait envie d'exploser, mais il ne le pouvait pas, pas devant son fils. Et si...Non, il refusait de croire à cette possibilité. Shane ne pouvait pas ne plus l'aimer, pas avec tout ce qu'ils avaient traverser. Nick fit à Shane :

"Tu ne veux vraiment pas me dire ce qui ne va pas Shane ? Je vois bien qu'un truc ne va pas, mais si tu ne me parles pas je ne peux pas t'aider...Tu veux quoi au juste, dis le moi ? J'en ai asse de cette situation."


DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Scott Rayes
Baby
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 144
avatar, crédits : Google

MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   Ven 6 Avr - 12:52



L'HEURE DE VÉRITÉ


J'écoutais sans lui montrais que je le faisais. Il venait de m'expliquer, ce que Abuela vivait, j'en avais déjà entendue parlait, on appelait ça la maladie d’Alzheimer ou de Aise haine nover? Enfin c'est pas mon truc les nom bizarre. Donc oui je venais d'entendre et de parfaitement comprendre, mais je faisait comme si j'en avais rien à faire. J'avais un but à atteindre, même si cela me faisait de la peine, je me devais pour le bien de tenir mon objectif.

Je toucher au but, chaque membres de la famille Rayes, me détester, ne voulais plus avoir à faire à moi ou me tournais le dos. Luca était un bébé donc lui je en le mêlerais pas à tout ça. Il reste Nick, avec lui c'est plus dure. Malgré tout ce que je met en œuvre, il reste à vouloir de moi. Les faire souffrir, leur dire de méchanceté, en somme suivre mon plan,était dure, j'en avais le cœur déchiré, j'étais furieux contre mon géniteur de m'obliger à faire ça,mais je préfère qu'il vivent et qu'il m'en veuille toutes ma vie que de les voir mort, par égoïsme. Par contre mon plan marché un trop bien.

Nick me retira mon PC et réclamait mon portable mon maintenant. Comme il dit, il me sanctionne, s'il faut en passer par là. Je lui désignais mon bureau du menton, il était là, il à cas le prendre, dans peu de temps j'en aurais plus besoin ou plus le droit de m'en servir, mon géniteur, fera en sorte que je n'ai plu aucun contacte avec ce qui fut ma famille. Nick voulait que je lui parle, je mourais d'envie de tout lui dire,de crier mes peurs et mes craintes pour lui et sa famille,mais je ne pouvais pas, je lui sortie un mensonge, qui sonnait si vrai pourtant:

" Écoute Nick Rayes policier à Philadelphie, je ne me répèterais pas. Je suis pas comme vous. Je suis pas des quartiers Est. Je suis pas bronzé de peau, je suis blanc comme un cacher d’aspirine, Je ne ressemble à personne, je  suis un Scott pas u Rayes, je ne suis qu'une pièce rajouté. Un ajout. 9a Kaï la  bien compris et c'est le dire. "

Mon regard ne coller pas à mes paroles, de la colère dans la voix, mais de la tristesse dans les yeux. J'espère que Nick ne verra que ou n'entendra que la colère, la tristesse ne doit pas transparaître. Il fallait pas que je flanche, pas maintenant, pas après tout mes efforts:

" Tu m’adopte alors que tu sait rien de moi sauf que j'ai vu un meurtre et que je suis orphelin. S'iln'y avait pas eu cette sale affaire, jamais toi et moi on se serait parlé. Je vis t'apprendre des trucs sur moi. Mon père est un petit dealer, qui a fait du vol à l'étalage et est en prison pour vol à main armé,il grièvement blessé un vigile dans une épicerie, qui à as drogué sa copine pour qu'elle accepte de coucher avec. Ma mère et une junky, qui se sniffer de la cocaïne grâce a son ex, qu'il avait à peine seize ans quand je suis né et qui morte d'une over dose, je suis né dans des toilette public, a la gare du centre, oui mon ptit gars. Si un homme de ménage ne m'aurait pas trouvé je serais peut être mort, tu en dit quoi de ça super flic. Donc je ne suis pas de votre monde, la cohabitation était un rêve. Maintenant oublie moi."


Je savais ce que je disais, je choisissais me mots avec soin. La chambre de ma porte s’ouvrit. Abuela avait du courrier en main, elle regardât Nick surprise, comme si elle ne s'attendait pas à le voir là. Puis reprit contenance et me dit que j'avais reçut une lettre. J'écarquille les yeux, je m'empare de la lettre, avant que Nick réagisse. Je relevais le regard vers Nick, les yeux humide:

" Laisse moi, s'il te plaît, sort de ma chambre, s'il te plaît"


Je tremblais, ma voix était sur le point de se briser, Mon comportement de petit dure,fondus des que je sut qu'une lettre était pour moi. Personne en bougeait, je courut jusqu'au toilette où  je m’enfermait et ouvris lettre:

" Shane,

            Quand tu lira ses mots sache qu'une nouvelle date de révision de procès à était fixé. Mardi prochain. Je serais libéré car j'ai une remise de peine, pour bonne conduite et avec un accord avec le FBI. Je récupère quelques affaire et après je viens te chercher, ton petit flic de rien, ne pourra rien y faire. Ton adoption est annulé car je n'est pas abandonné mes droits.

J'ai besoin de toi pour entrer chez certaine personnes. Hors de question que tu m'échappe.Pour toi finit es belle fringues et la vie de famille adorable,tu fera ce que je te dit quand je te le dit. Finis 'école ça sert à rien. Et rappelle toi si tu en parles à quelqu'un tu pourra dire à ce que tu aime,je n'hésiterias pas une seconde à les tuer sous tes yeux.

Ton vrai père"


Je froissait le papier et glissa au sol. Je fondit en larmes. j'étais prisonnier d'un piège qui se refermais lentement sur moi, sans aucune solution. Je regarde ma montre. Mardi il avait dit. Donc encore trois jours avant la date de sa libération. Je n'arrivais pas à stopper mes larmes, on toqua à la porte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Police criminelle
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 36
avatar, crédits : google
identités : Lucas Z. // Gabe M. //Luke E.
photo :
dans la vie : Policier a la Criminelle
côté coeur : célibataire

MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   Dim 22 Avr - 18:45

titre:
Nick ne comprenait pas le comportement de son fils. Mais une chose était sur c'était qu'il était en train de bouillir, de dépasser les bornes. Nick n'en pouvait plus. L'arrogance de Shane était trop. Quand celui-ci lui expliqua qu'ils étaient différents au visuel, Nick fit une grimace ce demandant bien ce que cela pouvait bien faire dans la conversation. Oh Kaï...Nick croisa les bras de nervosité et fit :

"Stop arrête ok ?! Elle a 4 ans bon sang ! C'est qu'une gamine qui s'est retrouver avec un grand frère sur les bras par un pur miracle, tu veux t'en prendre à elle car tu sais très bien qu'elle ne sait pas ce qu'elle raconte, ce n'est qu'une enfant ! Tu veux lui faire des reproches ? T'en prend pas à elle, et fait les à moi, elle ne fait que répéter ce que tu dis Shane ! A chaque fois que tu t'énerves tu le dis que tu es une pièce rapporter, tu crois sérieusement qu'elle sait ce que ça veut dire au fond ? Tu es sont frère petite tête ! Tu lui craches dessus parce que tu es en colère, mais je vois bien qu'il y a autre chose ! Je ne suis pas con ! Tu t'es couper du monde, de ton cousin, de ton oncle, de ta grand mère, tu t'en ai prit à ton frère...quoi lui aussi il t'a dit un truc ? Cela serait bien étonnant vu qu'il ne parle pas !! OH non, laisse moi devinez, il t'a vomit dessus ! Tu veux que je fasse quoi ? Que je le tabasse comme mon père faisait avec moi ? Tu veux que je fasse ça à Kaïlane aussi ? Je ne sais pas ce que tu as Shane, mais tu me déçois !"


Nick respira et vit qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas mais sa colère était bien là, il se maudissait de tomber dans le piège, mais il n'arrivait pas à se stopper. Il avait besoin d'hurler, il sentait que ça finirait mal cette histoire. Bon sang qu'il aurait dut écouter Joy quand elle lui avait demander si c'était une bonne idée d'adopter Shane. Elle adorait ce gosse, et ça se voyait, mais elle savait surement cas un moment donner l'enfant se sentirait différent d'eux... Nick écouta, mais ne comprit rien au discours de Shane. Puis il tilta :

"Ce fils de p**** t'a contacter ?! Et tu as rien dit ? Je vois que la confiance règne ! Je suis ton père Shane, ce type n'a rien d'un père, c'est juste un putain de donneur d'échantillon ! Je n'ai pas prit la peine d'apprendre à te connaitre, car je ne savais rien de toi, tu voulais que je sache tout ça comment hein ? J'aurais dut te prendre du sang pour faire les analyses, je ne voulais pas faire ça comme ça, je voulais attendre que tu le demandes, car cela devait venir de TOI, et uniquement de TOI. Tu peux penser ce que tu veux de moi, mais une des meilleures décision de ma vie consiste à avoir fait la demande pour t'adopter...Tu le regrettes surement aujourd'hui, moi j'avoue être perdue. Il y a quelques semaines encore on s'entendait bien, on riait et on était une famille...depuis tu as décider de tout brisé. Je dis bien TU Shane, car c'est Toi qui fait ça...En attendant à partir de maintenant je contrôle le courrier, je t'emmène à l'école, t'attendrait devant la sortie, et pense même pas à faire le mûr, car je te surveillerais...Je n'ai plus confiance en toi...mais tu restes mon fils."

Nick regarda d'un air triste Shane. Qu'avait-il louper ? L'enfant lui ordonna de sortir de sa chambre, de toute manière Nick n'avait pas envie d'y rester. Il sortie, puis le bruit d'une autre porte s'ouvrant se fit entendre, puis un claquement, et bientôt plusieurs bruits sourds et fort. Nick se lâcha dans le mûr. Il savait qu'il n'avait pas le droit de craquer devant ses enfants, mais là...Il se laissa s'effondrer contre le mûr, regardant ses mains en sang. Peut importait pour lui cette douleur, elle n'était rien comparait aux mots de Shane.

Abuela passa devant la chambre de Shane, mais n'osa pas frapper ni même entrée. Elle était encore bien trop blessé par ce que l'enfant avait dit. D'un air fatigué la vieille femme entra dans la chambre de son fils et se mit à crier en espagnol en voyant les mains de Nick. Deux des os ressortaient. Nick lui dit :

"Mama arrête, c'est rien, enfin si mais rien, ok, arrête tu vas les inquiéter !"
"Ils sont déjà inquiéter, ta fille pleure depuis tout à l'heure, elle refuse de manger, elle a peur Nick. On vous a entendue...Je ne sais pas quoi penser de tout ça, je suis épuisé Nick...je ne pensais pas que ça serait aussi dur..."
"Mama, ça va aller..."
"Il faut soigner tes mains !"

La mamie s'avança vers la salle de bain en face de la chambre de Shane, et s'arrêta. Le temps était passé et la seule chose dont elle se souvenait c'était de ne pas avoir vu son petit fils de la journée et que lui et son père venait de se disputer. Comme toute les grands mères, elle voulait arranger tout ça, et malgré une certaine crainte qu'elle n'arrivait pas à définir, elle frappa à la porte avec le matériel pour soigner Nick et elle fit à travers la porte :

"Shane...je sais que vous vous êtes disputer ton père et toi, mais si tu veux je pourrais te faire des crêpes ? Il ne faut pas rester sur une dispute."

Nick la regarda et lui dit :

"Mama, laisse, il n'en voudra pas....Tu as encore oublier..."
"Oublier quoi ? Tu es rentrer et tu lui a crier dessus, normale qu'il se renferme."
"Mama...s'il te plait, laisse le."

Le ton était poser. Nick voulait protéger sa mère, qui se fatiguait et pour qui la maladie empirait. Il était épuisé de devoir tout gérer et parfois il ne songeait qu'à une seule chose : s'endormir et ne plus se réveiller...

Nick désinfecta le tout en se servant de sa colère et pour le moment ça l'aidait à supporter la douleur, puis il serra à fond les bandages qui s'imbibait de sang. Mais Nick avait son idée, enfin on ne pouvait pas dire que c'était une idée. Shane lui avait mentit, et Nick n'avait plus confiance. Il mettrait donc tout en oeuvre, afin de ne plus laisser l'enfant seul. Il frappa à la porte, et entra sans attendre l'autorisation. Son regard montrait qu'il avait pleurer. Il fit tout son possible pour ne pas montrer à Shane qu'il ne supportait pas de le voir pleurer, mais il devait se montrer dur et montrer à Shane qu'il avait été trop loin. Il fit donc :

"Abuela va vous faire à manger, soit tu manges avec eux, soit tu viens à l'hopital avec moi. Si tu manges avec eux, quand je reviens je veux pas entendre parler de toi. Tu as été trop loin tu es donc punis. Il s'agit de ton choix, alors je te préviens je ne veux pas t'entendre râler. Tu as trois secondes pour faire ton choix...c'est avec eux, ou avec moi."

Nick tentait de cacher sa main. Shane avait peut être été trop loin mais il restait un enfant, il ne voulait pas qu'il le voit blesser devant lui. De son côté Luca ne bougeait pas, tenant son ours en peluche, Kaïlane était partie se réfugié dans le parc avec son petit frère. Quand elle entendit la proposition de Nick à Shane, elle se mura dans un monde de silence. Chose rare chez Kaïlane mais la fillette avait été réellement traumatiser par tout ça. Elle refusait de parler, elle restait assise serrant une peluche dans ses bras sans parler et sans bouger, fixant son regard sur son père et l'entrée de la chambre de son frère. En colère ou tout simplement effrayer, Kaïlane ne voulait plus parler.

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de vérité ( Nick)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de vérité ( Nick)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie Code :: RPG : Philadelphie :: Quartier Est Moyen :: 505, Appartement N. Rayes-
Sauter vers: