Venez suivre les aventures des policiers de la ville contre de dangereux criminels
 
Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nick Rayes
Police criminelle
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 39
feat, Ⓒ : google
multinicks : Lucas Z. // Gabe M. //Luke E.
photo :
job : Policier a la Criminelle
love : célibataire

MessageSujet: Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)   Dim 18 Fév - 16:54

Se mettre dans la merde tout seul:

Une nouvelle dispute avec son fils. Tout était partie de travers ce soir là. Joy avait été placer dans une autre équipe à cause des sous effectifs et Nick étant un des plus anciens se retrouvaient à devoir gérer pas mal de gros dossier. Mais l'un d'eux avait attirer son attention il y a quelque temps. Et ce dossier avait amener cette dispute, et avait amener Nick a partir seul dans les rues de Philadelphie. Il les connaissait par coeur mais c'était pas pour cette raison qu'il était partie. Non il était partie parce qu'il avait besoin de changer d'air, de se reposer sur quelque chose qu'il maîtrisait. Cependant...il ne maîtriserait pas grand chose ce soir...

Il déambulait dans sa voiture à la recherche de quelque chose, d'un détails qui allait attirer son attention. Il cherchait dans le quartier sud, un quartier où beaucoup de gens disparaissait. Il tomba sur un petit recoin remplit de SDF. Il gara la voiture et se dirigea vers eux. A la vu de la plaque de police certains partir en courant, d'autres restèrent. Nick alla voir un des types lui montra une photo.

"Vous avez déjà vu cet homme ? Il a disparut depuis quelques temps, c'est un ancien marine et sa famille aimerait le retrouver."
"Qu'est-ce qu'il foutait dehors si il avait une famille ?"
"Hu...ouais, en faite il était malade et en pleine crise il a crut être revenue à la guerre...vous l'avez vu ou pas ?"
"Moi je sais plus mais voyez avec Klinton, lui il est doué pour les visages."
"Merci".

Nick se dirigea vers le type en question qui se mit à détaler en courant en attendant le mot "police". Nick se mit à se recherche. Il courrait bien plus vite en jean et chemise avec son petit blouson léger plutôt qu'en costard, il avait du mal à courir avec ses costumes, mais là non, il était bien à l'aise. Il courut donc et suivit le type. Cependant, il perdit sa trace et se retrouva dans un secteur qu'il ne connaissait pas trop. Hayden et lui ne venaient presque jamais dans le quartier Sud, ils en avaient pas spécialement le droit. Bref, il sortie son arme de service en entendant un bruit étrange.

"Qui que vous soyez sortez de là, je suis de la police, je veux juste vous parlez..."

Il entendit du bruit derrière lui et en se retournant il tomba sur un chat, il soupira et en se retournant de nouveau, il trouva un corps. Un type sans vie qui était recouvert de sang, mais quelque chose clochait, comme si Nick avait interrompue quelque chose. Mais il n'eut pas le temps de savoir ce qui se passait qu'il sentit un gros coup à la tête et en heurtant le sol il sombra dans l'inconscience...

DEV NERD GIRL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Samson

avatar


date d'inscription : 11/02/2018
messages : 23
feat, Ⓒ : Felicity Jones by Isleys

MessageSujet: Re: Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)   Lun 19 Fév - 7:20

Psychopathe. Voilà comment mes victimes me qualifiaient la plupart du temps, avant de mourir. Mon sourire malsain était le dernier qu'ils voyaient, après tout ! Là, j'étais partie du côté des SDF du quartier, quelqu'un qui ne manquerait à personne, dont personne ne signalerait la disparition.Et puis ceux là, c'était tellement facile de les attirer dans un traquenard... Il suffisait généralement de leur promettre de la bonne nourriture et un toit, ils ne savaient pas que c'était eux qui serviraient de casse-croûte. Personne ne voudrait passer dans ce coin là sans armes, même moi. C'est pour ça que, dans la poche intérieure de ma veste, je cachais un marteau. Et puis, j'en aurais de toute façon besoin pour refermer mon piège.

Je marchais tranquillement dans l'allée, certains SDF me dévisageaient, d'autres ne faisaient pas attention à moi. Quant à moi, je regardais les candidats potentiels pour un petit repas bien garni. Bien sûr, il faudrait que je les lave, mais un mal pour un bien, sans doute ne risquais-je pas de me faire repérer ici, les meurtres entre SDF étaient courants, en général la police n'intervenait pas, tout simplement parce qu'elle n'était pas au courant. Un bruit me détourna cependant des SDF: un joggeur qui passait par là. Plus appétissant que tous ces SDF. Je me dirigeais alors vers lui, espérant l'intercepter à temps.

- Excusez moi ! Monsieur !

Je m'approchais de lui alors qu'il fit demi-tour pour me faire face. En m'approchant, je fourrais ma main droite dans la poche de ma veste, celle où se trouvait mon marteau. Un non-SDF, c'était pas plus mal, d'autant que nous étions maintenant seuls dans une ruelle. Cela voulait bien dire quelque chose que j'appréciais: un repas sur place. Une fois assez proche, l'homme me demanda ce que je voulais...

- Oh rien, je voulais vous demander si vous n'aviez pas quelque chose à grignoter, j'ai faim mais finalement j'ai bien quelque chose.

D'un mouvement vif, je dégainai mon marteau et assénai plusieurs coups à la tête de mon interlocuteur, il chercha à se défendre, mais le premier coup l'avait déjà bien désorienté. Les coups suivants finirent par le mettre inconscient, et je continuai de frapper jusqu'à ce que je sois sûre qu'il était mort.Un rictus sur mes lèvres, assise sur le corps de ma victime, je commençais à manger quand un bruit me poussa à me tourner. Quelqu'un approchait ! Je me relevai alors pour aller me cacher derrière une poubelle. L'arrivant s'annonça comme étant de la police...Et merde ! Les flics ne passaient jamais par ici ! Tant pis, le corps avec certaines parties déjà dévorées ne pouvait plus être caché. Pour l'heure, le policier se retourna, surpris par... Un chat. Il passa finalement devant moi sans me voir, et aperçut le corps. Je me positionnais alors derrière lui, il fallait absolument que je l'empêche d'appeler des renforts, et de signaler le crime. D'un mouvement sec, je lui envoyai un coup de marteau à l'arrière du crâne. Il tomba au sol, inconscient. Satisfaite, je fouillais ses poches, pris son téléphone, son arme, et écrasai sa radio sous mon pied. Comment allais-je faire pour transporter ces deux gaillards ? Finalement, je décidais de mettre le mort dans une poubelle, et de traîner le policier jusqu'à chez moi.

Une fois arrivée, j'attachais le policier à la cave, bien solidement, avec des chaînes qui avaient déjà servi à maintes reprises. Il y avait sur le sol des traces de sang séché, j'avais déjà tué et dépecé plusieurs personnes ici, mais je ne savais pas encore ce que je ferai du policier. Je n'avais jamais tué de flic, mais je savais que si je merdais, toute la police de la ville serait à mes trousses. En attendant que mon prisonnier du jour se réveille, je m'assis sur une chaise en mangeant quelques morceaux de viande humaine, sortis de mon frigidaire. Oui, je faisais des réserves et oui, je mangeais ça en grignotage. Je n'avais pas fini de manger dans la rue, alors il fallait bien que je me reprenne ! Finalement lassée d'attendre, je partis remplir un seau d'eau froide, avec lequel j'éclaboussai l'individu.

- Allez, la belle au bois dormant, on se réveille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Police criminelle
avatar


date d'inscription : 11/06/2017
messages : 39
feat, Ⓒ : google
multinicks : Lucas Z. // Gabe M. //Luke E.
photo :
job : Policier a la Criminelle
love : célibataire

MessageSujet: Re: Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)   Sam 24 Fév - 14:27

Nick n'aurait pas put imaginer ce qui venait de se passer, il ne pensait pas à ce genre d'enquête. Il n'aurait jamais imaginer devoir courir après une personne comme celle-ci. Déjà il n'aurait pas imaginer finir attacher à une chaise et prit au piège chez une cannibale. Son esprit divaguait, retraçant une partie de sa vie, se revoyant petit, courir avec son frère et jouer au base ball dans le quartier, il se voyait tout sourire, tout heureux d'être ici, tout heureux de vivre. Pourquoi avait-il perdue cette joie ? Depuis la mort d'Elena, ce n'était plus pareil. Il se revit auprès d'elle dans la salle d'accouchement. Ils attendait avec impatience leur fille, Kaïlane. Un beau bébé. Une belle petite fille...et puis une fois de plus il se retrouvait à l'hôpital...cette fois c'était pour Elena, elle hurlait et elle était attacher. Le traitement ne fonctionnait plus. Ils devaient augmenter les doses de médicaments. Nick était effondrer, comme faire, comment l'aider ? Il ne pouvait rien faire d'autre que de regarder la femme de sa vie, la seule femme qu'il ait jamais aimer s'enfoncer dans les ténèbres. Il était croyant, il croyait en Dieu, mais c'était différent. Il savait que quelque chose l'aidait à avancer, mais il savait aussi que Dieu ne se saurait pas acharner autant sur lui et sur elle, si il avait réellement exister. Perdue dans sa croyance, et dans tout ce qui faisait de lui, Nick Rayes, il sentit une douleur lui prendre la tête. Il revenait petit à petit à lui. Mais une claque glaciale vint le prendre de plein fouet et il ouvrit les yeux. Il était tremper au niveau du visage, des cheveux et du haut du corps. Le froid de l'hiver du mois de mars le frigorifiait. Il regarda d'abord le sol. La fine lumière montrait tout de même une vraie sale de dégât mortuaire. Il se doutait que plusieurs meurtres avaient été commis ici, ou alors il était dans un abattoir, mais il savait que dans ce coin là de Philadelphie il ne se trouvait pas d’abattoir. Il redressa son regard en entendant la voix de femme.

"Vous êtes qui vous ? Et vous me voulez quoi ?"


Il ne précisa pas qu'il était de la police, il se doutait bien qu'elle avait dut fouiller ses poches et trouver sa plaque. Elle avait une petite avance mais Nick pouvait si il arrivait à se concentrer jouer assez finement afin de prendre lui aussi une avance. Il lui suffisait de bien observer la pièce et de bien observer la femme devant lui. Elle était brune et avait un visage assez sympathique, enfin si on retirait le rouge de ses lèvres, d'ailleurs c'est quoi qu'elle mangeait là ? Nick plissa les yeux et remarqua que ça ressemblait à de la viande, mais une viande étrange. Et il se souvint du corps dans la ruelle. Il ne laissa rien voir mais son coeur s'emballa. Elle allait le bouffer c'était sur ! A moins qu'elle ne souhaite des informations...

"Ne faites pas quelque chose que vous allez regretter. Vous savez que si vous me tuer, vous aurez tout les flics de la ville sur le dos."


En plus des Masterminds, bien qu'il doute qu'ils soient capables de coincer ce genre d'individus, ils ne sont pas flics, ils sont peut être des génies, mais ils sont loin d'être des flèches pour se défendre, il a juste vu Gabe avec une arme, mais les autres... Peut être Happy et encore la jeune femme prendrait une arme seulement pour défendre l'un des siens.

(Désolé c'est pas top :/ )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se mettre dans la merde tout seul (PV Amélia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie Code :: RPG : Philadelphie :: Quartier Est Pauvre :: 12, Maison Amélia Samson-
Sauter vers: